29 July 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Thursday, 21 February 2013 09:25

Navin Ramgoolam sur Sik Yuen : « Il doit pouvoir assumer son rôle de ministre » Featured

Rate this item
(0 votes)
Des sympathisants de Michael Sik Yuen à la mairie de Curepipe, mercredi soir. Des sympathisants de Michael Sik Yuen à la mairie de Curepipe, mercredi soir.
«C’est une faus­seté. Ce sont des ‘wishful thinkers’. » C’est le commen­taire du Premier ministre au sujet des informations ayant trait à la démission de Michael Sik Yuen comme ministre. Navin Ramgoolam était interrogé par la presse, mercredi, à l’issue de l’inauguration de la première phase de la Port-Louis Ring Road, sur le clash entre Xavier-Luc Duval et Michael Sik Yuen. 
Navin Ram­goolam soutient que certains commencent même à faire des calculs. Pour le Premier ministre, une chose est claire : « Michael Sik Yuen est un ministre et il doit pouvoir faire fonctionner son ministère. »

Dans la foulée, tout en se gardant de commen­taires sur la révocation de Robert Desvaux de la présidence de la MTPA, le Premier ministre parle d’un « tsunami » à venir de son côté après le congrès du Parti travailliste, prévu le week-end pro­chain. Invité à donner plus de précisions concer­nant ce « tsunami » Navin Ramgoolam affirme : « Voyez mon parcours... À ma connais­sance, je suis le seul Premier ministre qui révoque un ministre, pas parce qu’il y a un ‘case’ contre lui, mais parce que je ne suis pas satisfait. » Est-ce là une allusion à un remaniement ministériel ? « Non ! », rétorque Navin Ramgoolam qui dit faire plutôt allusion aux nominés.

Voir la vidéo : Ramgoolam prévoit un « tsunami »



Last modified on Thursday, 21 February 2013 13:59
Le Défi Quotidien

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Live News Popular Articles

Google+