28 July 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Monday, 08 July 2013 06:00

Malades inopérables à Maurice : Georges Ah-Yan réclame un fonds de Rs 40 millions Featured

Rate this item
(4 votes)
Georges Ah-Yan. Georges Ah-Yan.
Le président du Forum citoyens libres (FCL), Georges Ah-Yan, s'active à la mise en place d'un fonds de Rs 40 millions pour venir en aide aux malades inopérables à Maurice. Une correspondance, dans ce sens, a été transmise au ministre de la Santé, Lormus Bundhoo.
À ce jour, l'État verse une enveloppe de Rs 500 000 (par patient) aux malades inopérables à Maurice. Une somme qui, selon Georges Ah-Yan, est devenue insuffisante au fil des années pour des malades dont les traitements à l'étranger avoisinent parfois Rs 1 ou 2 millions.

«La pratique de faire des quêtes publiques est à la fois humiliante et ne permet pas de réunir l'argent nécessaire pour encourir les frais d'une opération à l'étranger», explique Georges Ah-Yan. Selon les informations obtenues par ce dernier aux Casernes centrales, environ une trentaine de personnes demandent, chaque année, l'autorisation de la police afin de pouvoir faire des quêtes publiques. Ce type de démarche, indique Georges Ah Yan, renvoie une très mauvaise image de l'île Maurice et donne à penser que l'État mauricien n'est pas capable de s'assurer la prise en charge de ses citoyens malades.

Le fonds dont le président du FCL souhaite la mise sur pied sera constitué de dons provenant d'un budget du ministère de la Santé et du fonds CSR (Corporate Social Responsiblity). «Je suis convaincu que l'enveloppe de Rs 40 millions dont disposera ce fonds suffira amplement à financer les frais de santé encourus à l'étranger par les Mauriciens inopérables à Maurice», explique Georges Ah-Yan.

Quant à sa gestion, elle sera confiée à un Board constitué de représentants du ministère de la Santé, celui des Finances, du Bureau du Premier ministre et des associations de malades comme l'Association des enfants inopérables à Maurice. «Dans un souci de transparence, et pour éviter des procédures trop compliquées, les factures seront transmises des centres de santé  au fonds, sans transiter par les parents ou familles des malades», fait ressortir Georges Ah-Yan.



Last modified on Monday, 08 July 2013 08:26
Pradeep Kumar Daby

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Live News Popular Articles

Google+