31 October 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Monday, 08 July 2013 06:30

Damaging Property – Le procès de Jean-Claude Barbier démarre le 5 septembre Featured

Rate this item
(0 votes)
Le député du Mouvement militant mauricien (MMM) Jean-Claude Barbier fait face à une charge formelle de « damaging property » en Cour de district de troisième instance de Port-Louis.
Le parlementaire et élu de la circonscription GRNO/ P.Louis Ouest (No 1) est accusé d’avoir saccagé la voiture de Sheila Grenade, ex-députée du Mouvement socialiste militant, à Cité Vallijee, en avril 2008.

Jean-Claude Barbier s’est présenté en Cour la semaine dernière devant la magistrate Ida Dooky-Ramburrun. Le député mauve a fait savoir qu’il a retenu les services de Me Veda Baloomoody, avocat et son colistier dans la circonscription. Cette affaire avait fait beaucoup de bruit à l’époque. Sheila Grenade, qui a aujourd’hui changé de camp pour se retrouver du côté du Parti travailliste, avait tenu une conférence de presse au Sun Trust Building, qui abrite le siège du MSM pour « dénoncer » son agression alléguée.

Sheila Grenade avait déclaré, lors de cette conférence, qu’elle se trouvait en compagnie de Showkutally Soodhun, député parlementaire et président du MSM. Ils collaient des affiches dans le cadre de leur meeting du 1er-Mai à Port-Louis. Selon Sheila Grenade, des activistes du MMM, menés par Jean-Claude Barbier, sont venus vers eux et les auraient menacés. Elle avait également allégué  que les activistes du MMM étaient armés et les avaient insultés.

L’ex-députée du MSM avait indiqué à la presse qu’ils n’ont eu d’autre choix que de prendre la fuite. Selon ses dires, elle doit son salut à une voiture de la police qui était en patrouille au moment des faits. Mais, quelques minutes plus tard, Jean-Claude Barbier et ses activistes du MMM seraient revenus et auraient déchiré les affiches que les agents du MSM avaient collées.

Sheila Grenade avait, par ailleurs, ajouté que les activistes du MMM ont également saccagé sa voiture lors de cet incident. Outre Jean-Claude Barbier, deux autres activistes du MMM avaient été arrêtés dans le cadre de cette affaire. Il s’agit de Thierry Emmanuel Sophie, 41 ans et Davinson Jasmine, 29 ans. Ils avaient également été arrêtés.

Jean-Claude Barbier s’était, de son côté, défendu en récusant les allégations de Sheila Grenade. Dans une déclaration faite à la presse à l’époque, il avait reconnu qu’un accrochage s’était produit entre les activistes du MSM et ceux du MMM. Mais il avait souligné que ces derniers ont agi par provocation. Le député élu de la circonscription No 1 avait, par ailleurs, déclaré qu’il n’avait rien à faire avec le pare-brise brisé de la voiture de Sheila Grenade.




Last modified on Monday, 08 July 2013 08:24
Nilen Kattany

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Live News Popular Articles

Google+