22 December 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Wednesday, 25 January 2012 12:54

Reportage M6 : Xavier-Luc Duval monte au créneau

Rate this item
(2 votes)

Media

Pour Xavier-Luc Duval, il fallait vérifier les chiffres officiels démontrant que la criminalité a baissé de 16 % en 2010 à Maurice. Pour Xavier-Luc Duval, il fallait vérifier les chiffres officiels démontrant que la criminalité a baissé de 16 % en 2010 à Maurice.

Le vice-Premier ministre et ministre des Finances est très remonté après la diffusion du reportage de M6 dans l’émission Enquête Exclusive.

Le dernier reportage  de l’émission Enquête Exclusive, consacré à Maurice, continue à faire des vagues. Le No 3 du gouvernement, Xavier-Luc Duval, est monté au créneau après la diffusion de cette émission, intitulée « Rêves, fortunes et trafic au soleil », sur la chaîne française M6 lundi soir.

Le vice-Premier ministre et ministre des Finances estime qu’il s’agit d’un « reportage caricatural ». «Il fallait prendre la peine de vérifier les statistiques qui démontrent que le taux de criminalité a baissé de 16 % en 2010. Bien sûr, la pauvreté existe à Maurice. Mais, nous avons moins de poches de pauvreté chez nous qu’aux Etats-Unis », a-t-il indiqué sur Radio Plus ce mercredi 25 janvier.

Xavier-Luc Duval estime qu’il ne faut pas « créer une émission à sensation ». Il dit avoir demandé à l’office du tourisme et au Board of Investment de rétablir les faits sur les marchés internationaux. Selon lui, il est primordial de protéger la réputation de Maurice.

Le reportage de l’émission hebdomadaire Enquête Exclusive se voulait être une enquête pour dévoiler l’envers du décor mauricien en présentant des fléaux de société comme la toxicomanie et la pauvreté.


Last modified on Wednesday, 25 January 2012 15:48
Le Défi Quotidien

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus