01 November 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Rédaction de RadioPlus

Rédaction de RadioPlus

Jean Li, directeur de la Mauritius Sugar Producers’ Association (MSPA), en conférence de presse vendredi 31 octobre en fin d’après-midi, affirme que la MSPA ne s’opposera pas à la grève illimitée que projettent d’entamer les travailleurs de l’industrie sucrière à partir du 12 novembre.
Après son arrestation jeudi 30 octobre, Ashwin Leckraz a été présenté vendredi 31 octobre devant le magistrat Alvin Joypaul du tribunal de Port-Louis. Cet habitant de Sébastopol est soupçonné d’être l’instigateur d’une fraude majeure au préjudice du Syndicat des sucres.
« We are only doing our business », déclare un des trois experts britanniques qui siègent sur la commission d’enquête instituée pour faire la lumière sur l’organisation des courses hippiques à l’île Maurice.
Les artisans de l’industrie sucrière votent massivement en faveur d’une grève illimitée, qu’ils entameront à partir du 12 novembre. Le dépouillement des bulletins de vote s’est déroulé vendredi 31 octobre au siège du ministère du Travail.
La compagnie Triolet Bus Service (TBS) obtient gain de cause devant l’Employment Relations Tribunal (ERT), qui a décrété « illégale » la grève envisagée par les employés de la compagnie de transport le 11 octobre. Et en cas d’insatisfaction, une grève à durée illimitée était prévue à partir du 2 décembre.
Les propos tenus dimanche 27 octobre par le pandit Suryadeo Sungkur, président du Dharmic Parishad de Triolet, au Mahatma Gandhi Institute (MGI) divisent la famille Ravived.
L’Église catholique demande à l’électorat de ne pas abdiquer devant ses droits civiques lors des prochaines législatives. Elle demande aux Mauriciens de préparer les élections de manière responsable et de ne pas s’abstenir à l’heure du vote sous prétexte que la politique est « corrompue ».
Pas d’embarquement, de débarquement ou de livraison. Le service de manutention des conteneurs dans la zone portuaire est perturbé depuis vendredi matin 30 octobre ; 200 employés ayant décidé d’arrêter de travailler à cause d’une odeur nauséabonde émanant d’un ou des conteneurs.
La Française Aurore Gros-Coissy devra patienter. Le jugement dans le procès qui lui est intenté devant la cour d’assises de l’île Maurice pour importation de 1 673 comprimés de Subutex a été renvoyé ; le juge Bobby Madhub ayant informé l’avocat de la défense que son jugement n’est pas prêt.
Vingt-quatre heures après les incidents survenus à Bon-Accueil, aucune déposition n’a été consignée par les deux activistes travaillistes qui disaient avoir été malmenés par des « bouncers » après le congrès de l’alliance PTr-MMM mercredi soir 29 octobre.
Page 1 of 465

Live News Popular Articles

Google+