Maha shivaratree - Invitation au PM : la Mauritius Sanatan Dharma Temples Federation éconduite

Par Ashwin Kanhye O commentaire

Pravind Jugnauth n’aura pas attendu l’échéance de l’ultimatum lancé par la Mauritius Sanatan Dharma Temples Federation (MSDTF) pour rendre sa réponse. Le vendredi 2 février, le Premier ministre a décliné l’invitation de l’association qui souhaitait qu’il soit l’invité d’honneur de la cérémonie qu’elle organise pour la fête de Maha Shivaratree le 10 février. Mais il sera présent au Ganga Talao à la demande de trois associations socioculturelles : la Rastiya Sanathan Dharma Mandir Sangathan le jeudi 8 février ; le Human Service Trust pour une cérémonie prévue le dimanche 11 février et dont il sera l’invité d’honneur ; et la Hindu House le lundi 12 février.

Dans une lettre qu’il a fait parvenir à la MSDTF, le chef du gouvernement donne les raisons de son refus. « Il lui a fait comprendre que certains membres de l’association ont, ces derniers temps, organisé des activités auxquelles ils ont convié certaines personnes avec un agenda politique. Il a précisé que depuis qu’il occupe le poste de Premier ministre, il a toujours préservé une ligne de démarcation entre la religion et la politique. Du coup, il ne pouvait répondre favorablement à l’invitation », indique une source proche du gouvernement.

Confirmant que le Premier ministre a bel et bien reçu l’invitation de l’association le 24 janvier, elle explique qu’il a toutefois dû prendre l’avion pour se rendre en mission à l’étranger. « Ce n’est que tard dans l’après-midi du mardi 30 janvier que le chef du gouvernement est rentré au pays avec un virus. Vu qu’il est souffrant, il n’a pas pu assister aux célébrations de la fête du Thaipoosam Cavadee organisées au Kaylasson le 31 janvier, ni à la cérémonie commémorant l’Abolition de l’esclavage au Morne le 1er février », indique notre source.

Dans le cercle fermé du Premier ministre, on se demande comment une association socioculturelle a-t-elle pu donner un ultimatum à un chef de gouvernement.

Dans une conférence de presse qui s’est tenue un peu plus tôt vendredi, Rajendra Ramdhean, président de la MSDTF, avait indiqué que l’association accordait un délai d’un jour au Premier ministre pour qu’il fasse connaître sa décision. « Notre association regroupe 300 temples à travers le pays. Si le Premier ministre ne répond pas favorablement à notre invitation, le comité se rencontrera pour décider qui sera l’invité d’honneur », a-t-il souligné. Selon un membre de l’association, si Pravind Jugnauth refuse d’être le Chief Guest, le choix devrait se porter sur Navin Ramgoolam.