31 August 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Thursday, 16 August 2012 16:04

L’actrice mauricienne Hazel Keech tourne pour « Kahin Pe Nigahaen » au Bihar

Rate this item
(10 votes)
Les ancêtres de la mère de Hazel Keech, une Mauricienne d’origine hindoue, sont venus établir à Maurice en provenance du Bihar.
Hazel, qui a fait ses débuts à Mumbai, s’est rendue au Bihar pour le tournage d’un nouveau film, « Kahin Pe Nigahaen », aux côtes de Ravi Kissen. Cela a été une riche expérience pour l’actrice.
 « Kahin Pe Nigahaen » est un film en hindi basé sur la mafia qui sévit en Inde. Son séjour au Bihar lui a permis de découvrir une autre facette des gens de cette région. Plus de 5 000 personnes visitaient le plateau tous les jours pour voir leur super star Ravi Kissen. 

Hazel tient le rôle d’une fille riche qui emploie de gens du Bihar pour travailler chez elle. Or, ces personnes ont des liens avec la mafia. Le film a été tourné dans les villages où l’équipe a eu des expériences avec de vrais serpents, fusils, vaches, ânes et chameaux.

Toute l’équipe a aidé Hazel à se sentir très confortable.

Née le 28 février 1987 à Londres, d’une mère mauricienne et d’un père anglais à Essex, Hazel Crowney ou Hazel Keech s’intéresse à la danse, au cinéma, au théâtre et à la musique, depuis l’âge de trois ans. Elle a débuté au cinéma en 2007 avec un film en tamoul « Billa », le remake de « Don ». Elle avait tenu le rôle qu’Helen avait immortalisé avec sa superbe prestation. On l’a vue ensuite dans « Bodyguard », une  production d’Atul Agnihotri. Elle s’était mise dans la peau de Maya, meilleure amie de Kareena Kapoor qui tomba amoureuse de Salman Khan.  Sa dernière apparition remonte à quelques semaines dans « Maximum ». La fameuse chanson « Aa Ante Amlapuram » a été filmée sur elle.

Outre « Kahin Pe Nigahaen », Hazel Crowney a été approchée pour tourner une ‘item song’ dans un autre film.



Last modified on Friday, 24 August 2012 11:44
Le Défi Quotidien

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Google+