22 November 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Le Défi Quotidien

Le Défi Quotidien

Les dirigeants de l’alliance rouge-mauve ont tenu un congrès à Piton au no 7 vendredi soir 21 novembre tandis que ceux de l’alliance Lepep se trouvaient à Camp-Thorel au no 8.
Friday, 21 November 2014 10:30

Les promesses des candidats aux électeurs

L’électorat se retrouve devant une multitude de projets en tous genres à venir. Tour d’horizon des promesses faites par les candidats dans leur circonscription.
Les trois candidats de l’Alliance Lepep de la cir­cons­cription No 10 (Mon­tagne-Blanche/ GRSE) ont effectué un porte-à-porte à Clémencia. « Nous nous y sommes rendus pour expliquer aux villageois notre objectif.
Friday, 21 November 2014 10:10

Mystérieux graffiti au no 3

« Bottesoie ». Ce graffiti a été peint, dans la nuit de mercredi à jeudi, sur des dizaines de mur dans les principales rues de Plaine Verte. C’est un grand mystère car le terme « Bottesoie » ne dit rien à personne.
Affaire Medpoint, Deal Illovo, le Sun Trust, autant de « scandales » évoqués par Navin Ramgoolam, jeudi soir, à Quartier-Militaire. Il a ciblé Sir Anerood Jugnauth et son fils.
Les trois candidats de l’alliance PTr-MMM étaient, jeudi soir, au centre communautaire d’Allée-Brillant. Sheila Bappoo, Lysie Ribot et Pradeep Jeeha ont, pendant plus d’une heure, expliqué les projets que compte réaliser l’alliance rouge-mauve.
Cette campagne électorale a vu Rama Sithanen devenir la principale cible des trois candidats de l’Alliance Lepep du No 13 (Rivière-des-Anguilles/Souillac). Lors d’une réunion à Tyack, jeudi soir, Menon Murday, candidat de l’Alliance Lepep, l’a qualifié de « Mr Tax » avant de lancer : « Il faut sanctionner Rama Sithanen ».
Des informations circulaient, mercredi 19 novembre, selon lesquelles le ministre des Administrations régionales était sur le point de claquer la porte du gouvernement et de son parti, comme l'a fait Vasant Bunwaree mardi.
La division civile de la Cour intermédiaire a rejeté quatre réclamations logées par des pèlerins  du Hadj en 2002. Ils récla­maient chacun la somme de Rs 500 000 en dédommagement.
Ils sont les premiers témoins des difficultés rencontrées par de nombreuses familles au quotidien. Des travailleurs sociaux sont à pied d’œuvre, chaque jour, pour venir en aide aux nécessiteux. Toutefois, ces derniers voient leur mission se compliquer durant la campagne électorale. Leur but étant apolitique, comment rester dans la neutralité en cette période ?
Page 1 of 1176