24 November 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Pradeep Kumar Daby

Pradeep Kumar Daby

En congrès, lundi après-midi, à Grand-Bois (Rivière-des-Anguilles/Souillac), le Premier ministre Navin Ramgoolam a fait ressortir que « le véritable défi que Maurice doit relever est d’ordre économique ». Il a ainsi demander à l’assistance « de donner une chance à l’al­liance PTr-MMM de transformer Maurice en un pays avec une ‘high income economy’ ».
En congrès lundi soir 17 novembre à Grand-Bois au no 13 [Rivière-desAnguilles-Souillac] le Premier ministre et leader PTr Navin Ramgoolam a fait ressortir que le « véritable défi » dont l’île Maurice doit relever est « d’ordre économique » ; appelant à faire confiance à l’alliance PTr-MMM afin de transformer l’île Maurice en une « high income economy ».
Voilà un ouvrage qui vient à point nommé dans les débats autour du projet d'une Deuxième République et son auteur, Arassen Kallee, avocat, n'y va de main morte. « La Constitution est en situation de danger de mort. Deux hommes s'entêtent pour la travestir », écrit-il dans « Les Graves dangers ». Pour soutenir son argument, l'auteur se réfère à l'Inde, cet ex-joyau de la Couronne britannique, ou 'la Cour suprême avait interdit au Parlement de modifier la structure fondamentale de la Constitution (...) Bérenger-Ramgoolam, soit deux individus sur 1,2 million s'obstinent à faire le contraire ».
Vijay Ram, ancien membre du comité central du MMM, explique que le partage des responsabilités au sein de l'alliance PTr-MMM offrirait une apparente possibilité au MMM de gouverner, mais priverait le Labour d'un véritable leader, si Navin Ramgoolam s'installe au Réduit, avec des pleins pouvoirs.
C’est Anif Sorefan qui complète la liste des candidats dans la circonscription no 13 [Rivière-des-Anguilles-Souillac]. Il rejoint les deux candidats désignés la semaine dernière : Maneesh Gobin et Menon Murday. Ce dernier, qui faisait l’objet de certaines critiques dans le propre camp de l'alliance Lepep, est maintenu au no 13.
Mala Chetty, ex-présidente du National Women Entrepreneurship Council (NWEC), n’est pas tendre envers notre classe politique, où, dit-elle «  les hommes qui s’y sont installés aiment le pouvoir absolu ».  Mala Chetty à cœur ouvert.
À l’heure où le mariage tend à perdre de son importance en France, Emmanuel Vittori et sa compagne Sandra ont décidé de sceller leur amour. Ou le faire sinon à Maurice, à l’ombre des cocotiers. Une preuve supplémentaire que Maurice se fait une solide réputation comme destination lune de miel.
En dépit des partisans, nombreux et enthousiastes, présents lors des rassemblements des deux alliances, il n'existe aucune certitude concernant le choix des Mauriciens pour l'une ou l'autre des deux parties. Malenn Oodiah note, avec raison, qu'il « (...) est difficile d’esquisser une cote de popularité, car le paysage est brouillé (...) »
L’alliance Lepep a désigné deux de ses trois candidats au no 13 [Rivière-des-Anguilles-Souillac] : Maneesh Gobin, avocat, ancien magistrat et ex-conseil légal de l’Icac, et Menon Murday, président de la Mauritius Tamil Temples Federation (MTTF).
Pot de terre contre pot de fer. Est-ce un combat perdu d’avance auquel se livrent les descendants d’esclaves qui réclament la restitution des terres de leurs ancêtres ? Quelques-uns d’entre eux, qui avaient déposé devant la Commission Justice et Vérité, sont des détenteurs des titres de propriété mais, l’absence de moyens financiers, et de documents attestant de la justesse de leurs droits, constituent des obstacles insurmontables dans leur quête de leurs revendications. Rencontre avec Didier Kisnorbo et Clency Harmon, deux personnes qui ont témoigné devant la Commission Justice et vérité.
Page 1 of 44