01 November 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Pradeep Kumar Daby

Pradeep Kumar Daby

De sa Californie adoptive, Christiane Duvergé, une Mauricienne mariée à un Américain, se rappelle de son petit village de pêcheurs niché au pied du Morne. Ses souvenirs d'enfance sont émouvants, déchirants, à faire pleurer sous les chaumières dans son premier ouvrage « Camp Agonie ». On ne sait pas où le vécu rejoint l'imagination...
À l'heure où les partis politiques peaufinent leurs programmes gouvernementaux, il semble que les grands oubliés demeurent le combat contre le fléau de la drogue et les programmes de réinsertion. George Othello, animateur au Centre d'accueil de Terre-Rouge, y voit une totale absence d'intérêt pour endiguer les ravages de la drogue à Maurice. 
Sans une alliance avec le Mouvement Militant Mauricien (MMM), est-ce que le Parti travailliste (PTr) de Navin Ramgoolam allait droit dans le mur, à cause de l’usure du pouvoir, comme sir Seewoosagur Ramgoolam en 1982, et sir Anerood Jugnauth, en 1995 ? Shafick Osman, géopoliticien, évoque cette éventualité dans l’interview qui suit…
Les enseignants de hindi de la première génération se souviennent encore de la rigueur de ses classes. Le prof Ram Prakash a été le premier enseignant de hindi que les Anglais avaient engagé de l'Inde, afin que cette langue trouve sa place au sein de l'espace linguistique mauricien. Cette décision correspondait aussi au souci des Anglais de consolider la communauté bihari dans leur stratégie ethno-politique. Le magazine trilingue Indradhanush revient sur le parcours du Pr Ram Prakash dans son dernier numéro.
En finir une bonne fois pour toutes avec l'opacité entourant le financement des partis politiques. C'est une des constantes de Transparency Mauritius (TM) depuis 2009, date à laquelle elle avait soumis ses propositions pour un modèle de conduite aux autorités.
C’est un des nombreux notables dans l’ombre, à Port-Louis, et dont le grand âge, l’honnêteté et la générosité lui confèrent le respect. Chez Ameen Timol, à la rue Sir Virgil Naz, presque tous les jours, les allées et venues animent sa maison centenaire. Le deuxième descendant de l’illustre famille aide en accompagnement pécuniaire les familles en difficulté.
Le Centre lusophone des Mascareignes (Centro Lusófono das Mascarenhas) enregistré auprès du Registrar des associations le 9 mai 2013, et que préside Alain Laridon, a pour objectif de promouvoir la langue portugaise a Maurice.
L’ex-maire de Beau-Bassin-Rose-Hill [2005 à 2006] Varen Andee est actif au no 18 [Belle-Rose-Quatre-Bornes], aux côtés des candidats de l’alliance Lepep, notamment son leader Xavier-Luc Duval.
À Plaine-Verte, il est le doué de sa génération dans la préparation du biryani. Des commandes lui viennent même d’une très haute personnalité du pays et il a cuisiné pour deux chefs d’État. C’est qu’Oomar Elahee, qu’on surnomme ‘Biryani Zorro’, a trouvé  la bonne formule et reste toujours ouvert aux ‘critiques’, pour rester à la hauteur de sa notoriété.
Des poissons partout, dans son aquarium et chez lui, à Goodlands. Mais aussi un ara, qui commence à balbutier. Brizlall Ramsurrun, 35 ans, est sans doute le plus gros importateur de poissons d’aquarium de la localité. Une activité qui est devenue florissante, car un aquarium dans la tradition extrême-orientale est synonyme de sérénité et de sagesse.
Page 1 of 43

Google+