30 July 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Pradeep Kumar Daby

Pradeep Kumar Daby

Malgré l’expulsion de la mafia américaine de Cuba et l’annonce des nationalisations, il convient de souligner que les États-Unis avaient reconnu le gouvernement des « Barbudos », dirigé par les frères Fidel et Raul Castro et Ernesto 'Che' Guevara, entre autres.
Tous les jours, à la rue La Chaussée, Port-Louis, Sameer Husnoo, 41 ans, étale une diversité de chemises qu’il a confectionnées dans son atelier à Camp-Chapelon. Sa clientèle est essentiellement composée de personnel de bureau. Malgré la concurrence du prêt-à-porter local et importé, il est toujours debout pour commercialiser sa griffe, Normane Paris.
Comment la mondialisation a-t-elle changé la configuration du personnel des entreprises ? Voilà un ebook qui mérite un clic. Non seulement il traite d’une question actuelle, mais son auteur, enseignant d’université en matière de ressources humaines, connaît le sujet sur le bout des doigts.
Dissident du MMM de la circonscription Belle-Rose / Quatre-Bornes et membre du Mouvement patriotique, le notaire-député reste sceptique quant à la politique économique du gouvernement de l’Alliance Lepep. Si Kavi Ramano salue l’action de salubrité publique menée par le régime en place, il n’en reste pas moins critique sur les orientations économiques adoptées dans le budget 2015-2016.
Depuis son jeune âge, Shephali Sohni Duljeet, 15 ans et en seconde au Lycée des Mascareignes, collectionne les prix. Cette fois, le Prix Jean Fanchette des Jeunes 2015, en ex aequo avec Aquil Gopee, lui a été remis par Jean-Marie Le Clézio. Son ouvrage, « Suivre son destin », s'inscrit dans le registre du fantastique, dans la veine de la série « Harry Potter ».
L'heure de la reconnaissance du yoga a-t-elle sonné ? La Journée mondiale du yoga, proclamée par les Nations unies, chaque 21 juin, est cette année une occasion de bilan pour l’association Ackbar Yoga Movement, dirigée par le couple Trilo et Shiksha Gujadhur. « Un bilan mitigé à cause des charlatans qui s’autoproclament gourous et délivrent des enseignements tronqués du yoga », assène Trilo Gujadhur.
L'ouverture du marché chinois aux produits mauriciens n'est pas une chimère. Depuis 2014, la société Stanford Cove, située à Triolet, exporte du rhum mauricien en Chine. « Les perspectives y sont plus que prometteuses », explique Hemant Rai Parahan, General Manager et Sommelier de l'entreprise. Stanford Cove, c'est surtout une enseigne synonyme de vins sud-africains qui ont fini par emporter de larges pans du marché des vins, liqueurs et produits alimentaires, réalisés grâce aux accords de libre-échange par les pays-membres de la SADC.
Depuis cinq ans, Cheikh Khaled Ahmed El Zant est le maulana de la mosquée Al Aqsa, le plus ancien édifice religieux musulman du pays. Libanais de naissance, presque Mauricien d’adoption, cet adepte de la philosophie soufie s’exprime sur le sens du ramadan, mais l’interview qui suit est aussi l’occasion de définir l’enseignement religieux islamique.
Depuis deux ans, Matthieu Coret, bientôt 25 ans, préside aux destinées de Le Rocher, la première boîte de strip-tease à Maurice. Le jeune Managing Director, qui hérite d’une entreprise familiale, compte sur ses proches pour moderniser une enseigne qui doit aujourd’hui compter avec un concurrent quand bien même ‘bas de gamme’.
Aucune lumière ne semble attendre les artisans mauriciens au bout du tunnel. Les produits artisanaux chinois inondent plus que jamais le marché mauricien, s'échangeant à des prix dérisoires comparé à ceux des authentiques créations locales. À ce jour, il n'existe aucune législation qui réglemente le milieu de l'artisanat mauricien. Aux yeux de France Ditsylva, président de l'Arts & Crafts Association of Mauritius, une telle situation perdurera sans une politique de relance... 
Page 1 of 52