Miss University Africa : Lorriane Nadal fait acte de candidature

Par Rajmeela Seetamonee O commentaire
Lorriane Nadal

Lorriane Nadal, 22 ans, va représenter Maurice au concours Miss University Africa, du 19 novembre au 2 décembre, au Nigeria. Elle vient de terminer ses études à l’Université de Maurice et enchaîne avec les préparatifs pour la finale internationale.

Lorriane Nadal avait décroché le titre de Miss Earth Fire Mauritius.

Le 15 août, le jour de la fête de l’Assomption de la Vierge Marie, est un jour mémorable pour Lorriane Nadal. Elle reçoit un appel des organisateurs nigérians du concours Miss University Africa. Sa candidature est retenue pour ce concours de beauté.

« J’étais surprise quand ils m’ont annoncé la bonne nouvelle. Je sortais de la messe. Je ne m’attendais pas à défendre le pays sur la scène internationale », explique Lorriane Nadal, 22 ans. Cette habitante de Curepipe relate qu’une de ses amies a envoyé ses photos et ses détails aux organisateurs nigérians du concours Miss University Africa.

Benjamine et fille unique, elle n’en est pas à sa première participation à un concours de beauté. En 2014, elle a pris part à Miss Earth et a décroché le titre Miss Earth Fire Mauritius (3e dauphine). Elle ne cache pas son souhait de faire carrière dans le mannequinat. Elle pose pour des campagnes et participe aux défilés depuis qu’elle a 16 ans.

« Depuis très jeune, je regarde les concours de beauté et les défilés de mode dans les médias. Cet univers glamour m’a toujours fascinée. En outre, je fais 1 m 73. Donc, c’était à mon avantage. Mes proches ont trouvé que je répondais à certains critères. C’est ainsi que je me suis lancé », confie Lorriane Nadal.

Au départ, ses parents montrent des signes de réticence. Mais au fur et à mesure, ils prennent conscience que le mannequinat va au-delà d’une simple exposition du corps. « Je ne suis pas traitée comme un objet. Cela les a rassurés. J’ai aussi su garder les pieds sur terre », explique-t-elle.

Après avoir bouclé sa scolarité au collège Lorette de Curepipe, elle opte pour des études en gestion et en formation à l’entrepreneuriat à l’Université de Maurice, à Réduit. Trois ans après, elle décroche sa licence. « La cérémonie de remise des prix s’est tenue il y a quelques jours. En même temps, je suis employée chez Harel Mallac Technologies en tant qu’Associate Accounts Executive », indique-t-elle.

Outre le mannequinat, elle pratique le body combat et la course. Elle s’intéresse également à la lecture. La candidate à Miss University Africa vient de terminer « La Sorcière de Portobello » de Paulo Coelho. « Ce livre m’a appris qu’une personne peut inspirer les autres et qu’il y a du positif à chaque étape de la vie. »

Lorriane Nadal pense, surtout, à ceux qui l’aident à se préparer pour la grande finale du concours Miss University Africa, notamment le maquilleur Hans Dax. « Il n’y a pas encore de franchise de Miss University Africa, à Maurice. Cela viendra l’année prochaine. J’ai donc formulé plusieurs demandes auprès des sponsors. Ils ont favorablement répondu à l’appel. Ils comptent sur moi pour faire honneur au pays. »