25 July 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Thursday, 24 January 2013 11:28

Inde: un parti politique distribue des couteaux aux femmes pour leur sécurité Featured

Rate this item
(1 Vote)

Un parti d'extrême droite en Inde a commencé à distribuer des milliers de couteaux à des femmes vivant dans un Etat de l'ouest pour les aider à se défendre en cas d'agression, après le viol collectif en décembre d'une étudiante à New Delhi qui a choqué le pays.

Le parti du Shiv Sena, réputé pour ses violentes prises de position et ses opérations coup de poing, a commencé sa distribution mercredi soir à Bombay, le jour de l'anniversaire du fondateur du parti, décédé en novembre, Bal Thackeray.

"De la même façon que vous coupez les légumes, coupez la main de la personne qui vous touche", a lancé à ses partisans un cadre local du parti, Ajay Chowdhary, en précisant que les femmes devraient garder dans leur sac le couteau doté d'une lame de 7 cm.

Le Shiv Sena a l'intention de distribuer quelque 21.000 armes blanches dans l'ensemble de l'Etat du Maharashtra, dont Bombay est la capitale. Cet Etat est le principal bastion du parti.

Le 16 décembre dernier, une étudiante de 23 ans qui rentrait du cinéma avec son compagnon a été violée à plusieurs reprises dans un autobus par six hommes, agressée sexuellement avec une barre de fer et jetée du véhicule à moitié nue. Elle est décédée 13 jours plus tard dans un hôpital de Singapour.

Mercredi, une commission mandatée par le gouvernement pour réviser la législation en matière de crimes sexuels a recommandé un durcissement des peines pour les auteurs, écartant toutefois la peine de mort.




Internet

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Monde Popular Articles

Google+