24 July 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Thursday, 07 February 2013 09:37

Six Espagnoles violées au Mexique: huit personnes interrogées Featured

Rate this item
(1 Vote)
La station balnéaire d'Acapulco. La station balnéaire d'Acapulco.
Les enquêteurs mexicains ont interrogé mercredi huit personnes dans le cadre du viol de six touristes espagnoles dans la station balnéaire d'Acapulco, tandis que les autorités s'efforçaient de limiter les dommages potentiels de cette affaire sur le tourisme.
Selon les dépositions des victimes, un groupe de cinq hommes armés et masqués avaient fait irruption dans la nuit, lundi, dans leur bungalow de plage et après avoir ligoté sept Espagnols, ils avaient violé six femmes espagnoles, épargnant une Mexicaine. Les agresseurs avaient ensuite pris la fuite en emportant la plupart des affaires des touristes.

Cette violente attaque qui s'est produite sur la plage de Barra Vieja, dans le quartier touristique cossu de Punta Diamante, a terni l'image d'Acapulco, ancienne station balnéaire chic fréquentée par des stars hollywoodiennes telles que Frank Sinatra et Elizabeth Taylor, mais qui a au cours des dernières années été gangrénée par la violence et la drogue.

La police en quads et en bateaux a passé au peigne fin la plage à la recherche de suspects tandis que des militaires étaient déployés le long de la route menant au quartier pour y assurer la sécurité.

Les autorités ont cepandent souligné que les huit personnes interrogées n'avaient pas été emprisonnées.

"Ce sont des personnes que nous interrogeons avec intensité pour savoir ce qu'elles connaissent de cette affaire", a déclaré Marcos Juarez, directeur de la police d'investigation de l'Etat de Guerrero. "Ce sont les personnes les plus proches de ces questions. Ils ne sont pas emprisonnés", a-t-il précisé.

Le gouverneur Angel Aguirre Rivero a indiqué qu'il donnerait une conférence de presse jeudi pour livrer les premiers résultats de l'enquête.

Acapulco, qui attire chaque année neuf millions de visiteurs, dont un tiers d'étrangers, est le siège de 17 gangs dont certains sont liés à deux cartels de la drogue, les Zetas et leurs rivaux, les Templiers.

La présidente de l'Association des hôtels d'Acapulco et de l'industrie du tourisme Mary Bertha Medina a pressé les touristes de s'installer dans des hôtels plutôt que dans les maisons près de la plage qui, d'après elle, ne sont pas sûres.




Internet

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Monde Popular Articles

Google+