19 April 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Friday, 22 February 2013 10:43

Le monde en bref du vendredi 22 février Featured

Rate this item
(1 Vote)

Voici le monde en bref du vendredi 22 février

GAO - La phase de "sécurisation" du nord-est du Mali, où sont retranchés des islamistes armés liés à Al-Qaïda, paraissait jeudi loin d'être terminée, comme en témoignent l'explosion d'un véhicule près d'un camp militaire français et tchadien à Kidal et des combats à Gao.

Il s'agissait d'un "attentat" planifié par le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao), a affirmé jeudi soir à l'AFP ce groupe islamiste armé qui a occupé pendant plus de neuf mois de grandes villes du Nord malien, dont Gao (au sud de Kidal et à 1.200 km de Bamako).

NOUAKCHOTT - Plusieurs dizaines d'Arabes maliens ont manifesté jeudi à Nouakchott pour dénoncer les "exactions" commises, selon eux, par des militaires maliens contre des membres de leur communauté dans le nord de leur pays, voisin de la Mauritanie.

MAIDUGURI (Nigeria) - Les forces nigérianes passaient au peigne fin jeudi une zone frontalière du Cameroun pour localiser les sept otages français, dont 4 enfants, retenus depuis 72 heures et qui seraient "divisés "en deux groupes", selon le président français François Hollande. Le sort des otages a fait l'objet dès le début de la matinée d'informations contradictoires annonçant jusqu'à leur libération avant un démenti formel opposé par les autorités françaises.

DAMAS - Près de 60 personnes, en majorité des civils, ont été tuées à Damas jeudi dans un attentat suicide à la voiture piégée, soit l'attaque la plus sanglante dans la capitale syrienne, dénoncée aussi bien par le régime que par l'opposition.

HYDERABAD (Inde) - Quatorze personnes ont été tuées et 119 blessées jeudi en Inde lors d'un double attentat à la bombe dans un quartier périphérique d'Hyderabad (sud), une "attaque terroriste" selon la police.

Ces attentats surviennent peu après l'exécution, le 7 février, d'un musulman séparatiste du Cachemire, condamné à mort pour sa participation à l'attaque islamiste sanglante contre le Parlement de New Delhi en décembre 2001. L'Inde était depuis en alerte.

TUNIS - Le parti islamiste Ennahda, au pouvoir en Tunisie, débattait jeudi du choix d'un successeur au Premier ministre Hamadi Jebali, son numéro deux, qui a fait ses adieux aux Tunisiens après avoir refusé d'être reconduit à la tête du gouvernement. M. Jebali s'est adressé aux Tunisiens à la télévision, se disant convaincu que son initiative en vue d'un gouvernement apolitique était "la meilleure solution" pour sortir la Tunisie de la crise.

LE CAIRE - Les élections législatives égyptiennes débuteront le 27 avril et s'étaleront sur deux mois, d'après un décret présidentiel pris jeudi. Elles se dérouleront en quatre phases, précise le décret, selon lequel la nouvelle Assemblée du Peuple ainsi élue se réunira pour la première fois le 6 juillet.

VIENNE - L'AIEA a annoncé jeudi que l'Iran avait commencé à installer des centrifugeuses plus modernes sur son site d'enrichissement d'uranium de Natanz, un développement accueilli avec inquiétude par les Occidentaux et par Israël à cinq jours de nouvelles négociations sur le nucléaire iranien.

b- La diplomatie américaine a qualifié jeudi d'acte de "provocation" l'installation par l'Iran de nouvelles centrifugeuses sur son site de Natanz début février.

CARACAS - Le président vénézuélien Hugo Chavez, revenu lundi dans son pays après plus de deux mois d'hospitalisation à La Havane pour un cancer, souffre d'une insuffisance respiratoire dont l'évolution "n'est pas favorable", a déclaré jeudi le ministre vénézuélien de la Communication, Ernesto Villegas.

PARIS - Les marchés financiers ont connu un nouvel accès de faiblesse jeudi, plombés par la publication des minutes de la banque centrale américaine qui font craindre aux investisseurs un arrêt prématuré des mesures de soutien à la première économie mondiale.

L'ensemble des places boursières européennes ont été touchées par ces craintes. A la clôture, la Bourse de Paris a perdu 2,29%, Francfort 1,88%, Londres 1,62%, Madrid 1,82%, Milan 3,13%.

A Wall Street, l'indice DJIA a cédé 0,34% et le Nasdaq 1,04%.

Vendredi en Asie, les bourses ouvraient également en baisse.

BRUXELLES - La Commission européenne présente vendredi ses nouvelles prévisions économiques, et de nombreux pays de la zone euro, à commencer par la France, ne devraient pas atteindre leurs objectifs budgétaires dans une Europe où l'austérité est de plus en plus contestée.

Publiées trois fois par an, les prévisions de Bruxelles portent sur la croissance, le déficit public et la dette, mais aussi l'inflation et l'emploi des 27 pays de l'UE.

TUNIS - Le ministre tunisien de l'Intérieur, Ali Larayedh, a annoncé jeudi l'arrestation de suspects dans l'assassinat le 6 février de l'opposant de gauche Chokri Belaïd, qui a plongé le pays dans la tourmente.

ADEN - Quatre personnes, dont trois militants séparatistes, ont été tuées jeudi lors de heurts avec la police à Aden (sud), où se sont tenues deux manifestations rivales pour le 1er anniversaire du départ du président Ali Abdallah Saleh, illustrant les profonds clivages divisant le Yémen.

PRETORIA - Le champion paralympique sud-africain Oscar Pistorius, accusé du meurtre de sa petite amie le jour de la Saint-Valentin, doit savoir vendredi s'il est libéré sous caution ou non, au terme de quatre jours d'audience qui ont affaibli l'accusation et conduit la police à désigner un nouveau chef enquêteur.

MOSCOU - Deux femmes ont été interpellées jeudi dans la cathédrale de Moscou alors qu'elles voulaient marquer l'anniversaire de la "prière punk" contre Poutine chantée par le groupe contestataire Pussy Riot, dont deux femmes sont aujourd'hui emprisonnées.




Last modified on Friday, 22 February 2013 11:09
Internet

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Monde Popular Articles

Google+