Neuf ans après le premier EIA : démarrage de la construction de l’hôtel au Chaland

Par Patrick Hilbert O commentaire

Le groupe Currimjee compte finalement démarrer la construction de son établissement hôtelier 5-étoiles au Chaland vers la mi-février. Cela après avoir surmonté bien des obstacles, dont diverses procédures judiciaires.

Le premier permis Environmental Impact Assessment (EIA) pour la construction de l’hôtel avait été accordé par le ministère de l’Environnement en décembre 2009. C’est donc près de neuf ans plus tard que le premier coup de pioche sera donné. Le site a déjà été clôturé et le terrain déblayé.

Accord débattu en cour

En attendant, l’accord qui avait été scellé entre Le Chaland Hotel Ltd et Aret Kokin Nu Laplaz (AKNL) sera débattu en cour le vendredi 2 février. En juin dernier, l’association avait accepté, devant le ministère de l’Environnement, de mettre un terme à la procédure d’appel qu’elle avait engagée contre le projet hôtelier et d’enlever l’injonction qui pesait sur ce dernier.

En contrepartie, le promoteur avait accepté qu’AKNL propose le nom d’un professionnel indépendant pour visiter le site une fois par mois, afin de veiller à ce que les conditions du Building and Land Use Permit soient respectées. Le professionnel en question n’a pas encore été nommé.

« On leur a envoyé un rappel le 7 décembre et nous n’avons pas encore eu de réponse », indique Dinesh Burrenchobay, Managing Director de la division Hospitality & Tourism du groupe Currimjee.

Dans cet accord, AKNL a également confirmé qu’elle « n’a aucune objection contre le projet des promoteurs de Le Chaland Hotel Ltd à La Cambuse/Le Chaland ».

Puis, AKNL avait également accepté de ne plus faire de commentaires négatifs contre le projet ou le promoteur directement ou indirectement. En décembre dernier, les responsables d’AKNL ont cependant signifié leur intention de casser cet accord et Le Chaland Hotel Ltd y a objecté par le biais d’une injonction. C’est cette affaire qui sera prise sur le fond vendredi.

Pour le groupe Currimjee, plus rien n’empêche les travaux de démarrer. Plus d’un milliard de roupies seront investies dans ce projet qui se fera en collaboration avec Minor Hotels, géant de l’hôtellerie basé en Thaïlande. Celui-ci est propriétaire des marques Four Seasons, Anantara et Marriott.

L’hôtel Le Chaland portera le nom d’Anantara Ile Maurice.