Crackdown de l’Adsu à Résidence Barkly : 14 maisons perquisitionnées et 6 arrestations

Par Nasif Joomratty O commentaire
Jammy Alvino Zephyr.

Opération de grande envergure dans la matinée du mercredi 6 décembre, à Résidence Barkly, à Beau-Bassin, par l’Adsu. Six suspects, dont Jammy Alvino Zephyr (21 ans), Louis Gombeau (34 ans), Gina Gombeau (35 ans), Gino Gurbhoo (48 ans), ont été arrêtés. L’Adsu a saisi chez eux de l’héroïne et du cannabis ainsi qu’une somme de Rs 9 100, soupçonnée d’être la recette d’un trafic de drogue. Au cours de cette opération musclée, 14 maisons de la localité ont été perquisitionnés.

De concert avec la SSU, l’opération de l’Adsu était placée sous la supervision du Deputy DCP) Choolun Boyjoo, avec le soutien des surintendants Azima et Ramgoolam. Lors d’une première perquisition au domicile du suspect Jammy Alvino Zephyr, deux plantes de cannabis ont été saisies. Ses voisins Louis Iroy (34 ans) et Gino Gurbhoo (48 ans) ont eux été arrêtés pour possession d’héroïne. Au même moment, la SMF,  l’Adsu Striking Team et la Western Supporting Unit ont perquisitionné le domicile de Marie Gina Gombeau, résidant à l’Avenue Boules de Neige. Une dose de drogue synthétique a été retrouvée chez cette femme de 35 ans.

Tout au long de l’opération, l’Helicopter Squadron a survolé la localité pour superviser l’opération. Une troisième maison ciblée a été fouillée par l’Adsu. Emmanuel Cédric L’Empatre (22 ans) a été coffré. L’Adsu a retrouvé 25 sachets de drogue synthétique. Des feuilles de cannabis, soupçonnées d’avoir été converties en cannabis synthétique, ont aussi été retrouvées dans un sac en plastique. Par ailleurs, chez ce même suspect, 12 g de cannabis, répartis en 15 colis, ont été saisis.

L’Adsu a aussi arrêté Pierre Domen (27 ans), un habitant de Bel-Air. Ce dernier faisait l’objet d’un mandat d’arrêt. Il était recherché par l’Adsu de l’Eastern Division pour une affaire de possession d’héroïne. Les six personnes arrêtées ont été conduites aux Casernes centrales aux fins d’enquête. Dans la journée du mercredi 6 décembre, les six suspects ont été traduits devant la justice et ont été provisoirement inculpés. Outre le suspect Zephyr, qui a fait l’objet d’une charge provisoire de cultivating cannabis, les cinq autres suspects sont eux accusés provisoirement de détention de drogue.