Vol au Morcellement La Gaieté : deux armes à feu subtilisées à un malentendant

Par Irfaad Olitte O commentaire
armes à feu

La police est en état d’alerte depuis que deux armes à feu ont été volées au domicile d’un chasseur de Morcellement La Gaieté à Bramsthan, jeudi soir, suivant la levée de l’alerte cyclonique. Les opérations se multiplient pour retrouver les cambrioleurs de même que le fusil de chasse de la marque Magnum 300 et la carabine à double canon de calibre 16. Des munitions ont aussi été emportées, soit 40 balles. Les malfrats ont fait main basse sur Rs 150 000. Montant total du butin emporté : Rs 208 300.

Si la police prend cette affaire avec autant de sérieux, c’est parce qu’elle estime qu’il s’agit d’un vol ciblé et que les malfrats savaient pertinemment ce qu’ils recherchaient. Le propriétaire des lieux est un ancien chasseur de 73 ans qui a travaillé dans l’industrie sucrière.

Le retraité ne savait pas que des cambrioleurs avaient pénétré sa maison car il est malentendant. Il n’a donc rien entendu. Des débris de verre provenant d’une vitre d’une fenêtre qui aurait volé en éclats ont été découverts. Le septuagénaire n’a pas été réveillé quand les malfrats s’affairaient dans la chambre voisine à ouvrir le coffre-fort où sont gardées les armes à feu.

Ce n’est que le jour suivant que le retraité a constaté le cambriolage et a alerté la police. Cette dernière prend l’affaire très au sérieux car ces armes sont entre les mains de personnes mal-intentionnées qui pourraient les utiliser pour commettre des délits.

Les enquêteurs ont fait une nouvelle descente sur le lieu du cambriolage vendredi pour rechercher des indices. La police a des raisons de croire que ce cambriolage a été bien préparé et que les auteurs connaissent le propriétaire des lieux. S’agit-il de l’œuvre d’une bande organisée ? Cette question est sur toutes les lèvres aux Eastern Police Headquarters.