Accord bilatéral : Maurice s’associe à la Chine pour développer le secteur des PME

Par Leena Gooraya-Poligadoo O commentaire
Zhang Mao

Le gouvernement mauricien et celui de la République populaire de Chine ont conclu un protocole d’accord vendredi. Le but : élaborer un cadre politique et institutionnel permettant un partage d’expertise concernant les micros, petites et moyennes entreprises (MPME). Zhang Mao, ministre du département d’État de l’Industrie et du Commerce de Chine, et Sunil Bholah, ministre des PME, ont procédé à la signature de l’accord.

En Chine, les MPME représentent plus de 98 % du total des entreprises du pays et contribuent à 60 % du Produit intérieur brut (PIB) chinois. Les MPME chinoises fournissent également 75 % des possibilités d’emploi urbain du pays. C’est ce qu’a indiqué Sunil Bholah à la cérémonie de la signature de l’accord. Ainsi, estime-t-il, elles jouent un rôle important dans le développement économique du pays, grâce à leur contribution au PIB et à l’emploi qu’elles créent. « On souhaite collaborer avec la Chine afin de tirer les bienfaits nécessaires au développement des PME et des coopératives à Maurice », a soutenu le ministre.

Cette collaboration rendra aussi possible l’organisation de réunions, d’ateliers de travail et de conférences afin de discuter de sujets d’intérêt mutuel. « Nous souhaitons étudier la possibilité de recevoir la visite de cadres ou d’experts », a souligné Sunil Bholah.

Le ministre chinois Zhang Mao a, pour sa part, salué l’effort du gouvernement mauricien dans le développement des PME. « À travers cet accord, nous consoliderons les relations bilatérales entre les deux pays », a-t-il dit.