Côte d’Or City : les autorités ciblent le marché asiatique

Par Thierry Laurent O commentaire
Côte-d’Or

Landscope Mauritius et l’Economic Development Board, qui supervisent le projet de la nouvelle ville intelligente Côte d’Or City, veulent sonder le marché asiatique. Une mission en ce sens sera menée en mai de cette année.

La Chine, Singapour et la Malaisie. Ce sont les trois pays que cible le ministère des Finances à travers Landscope Mauritius et l’Economic Development Board (EDB), entités chargées d’assurer la mise en œuvre de Côte d’Or City. Le projet, conçu en plusieurs phases, comprendra des espaces commerciaux et résidentiels. « Il faut à tout prix diversifier. Nous ne pouvons dépendre sur la seule clientèle européenne qui s’est déjà signalée pour le développement de projets immobiliers. Les clients asiatiques issus des marchés chinois, malaisien et singapourien peuvent être de potentiels acheteurs des divers projets immobiliers qui seront conçus », explique une source au ministère des Finances.

C’est dans cette optique que certains représentants de Landscope Mauritius et de l’EDB mettront le cap sur la Chine, la Malaisie et Singapour au mois de mai afin d’assurer la promotion du projet Côte d’Or City. « Ce sera, en quelque sorte, un deuxième exercice d’Expression of interest que nous lançons vers l’Asie. Une première Expression of interest a été lancée et prendra fin le 30 mars », souligne une source chez Landscope Mauritius.

Le projet Côte d’Or City s’étendra sur 300 arpents. Outre les espaces commerciaux et résidentiels, le projet inclura un complexe sportif. Il s’agit d’un projet phare dont la construction devra être achevée d’ici 2019 en vue des prochains Jeux des îles de l’océan Indien qui se tiendront à Maurice. Ce projet est estimé à Rs 2 milliards. Un autre projet phare de Côte d’Or City est la construction d’une académie de la force policière qui abritera 90 % des unités logées actuellement aux Casernes centrales. Autres projets envisagés sur ces 300 arpents : des immeubles gouvernementaux et un nouveau Parlement.