Citizen Support Unit : plus de 30 000 doléances enregistrées

Par Cedric Ramasawmy O commentaire
Citizen Support Unit

Les fonctionnaires « debark kot ou ». C’est le thème d’une campagne de sensibilisation qui a démarré le samedi 3 février à Saint-Pierre, dans la circonscription  no 8. Les préposés de la Citizen Support Unit (CSU), ainsi que ceux du bureau du Premier ministre, sont descendus sur le terrain pour écouter et enregistrer les doléances du public. Une initiative qui continuera dans différentes régions à travers l’île, a affirmé Bilkiss Rajahballee-Cader, Deputy Permanent Secretary au bureau du Premier ministre.

« Depuis que le Premier ministre a lancé le Citizen Support Portal, le 28 avril 2017, où le public peut enregistrer ses doléances en ligne, nous avons recensé plus de 30 000 plaintes. à ce jour, nous avons déjà résolu environ 70  % des problèmes et les autres cas le seront bientôt », indique ce haut fonctionnaire. Selon lui, la majorité des requêtes concernent des demandes pour une allocation sous la Social Register of Mauritius, la National Empowerment Foundation, les collectivités locales, la protection des consommateurs et les projets de drains.

Après Saint-Pierre, les cadres de la CSU se rendront à Grand-Baie. « Nous avons choisi Saint-Pierre, car nos statistiques démontrent que plusieurs plaintes ont été faites par les habitants de la région. Le mois prochain, nous serons à Grand-Baie, puis à Bambous et dans les autres régions de l’île », a expliqué Bilkiss Rajahballee-Cader.