Glissement de terrain à Tranquebar : une troisième maison s’effondre

Par DEFIMEDIA.INFO . O commentaire

Une troisième maison s’est effondrée jeudi 8 février à Camp Manna, Tranquebar, à la suite d’un glissement de terrain. Ce glissement de terrain a été causé par le fait que la terre est déjà saturée par les grosses pluies qui se sont abattues depuis le passage du cyclone Berguitta. 

Le propriétaire de la maison explique qu’il ne se trouvait pas sur place quand la bâtisse s’est effondrée car il s’était réfugié dans un centre à Tranquebar depuis le passage du cyclone Berguitta. 

Une autre sinistrée décrie la lenteur des démarches pour trouver un toit : « Cela fait déjà 17 jours, soit depuis le passage  de Berguitta, que je me trouve au centre de refuge de Tranquebar. Nou pe fer demars pou gagn enn lakaz ma pa pe gagn repons. »