Noël Verny redonne vie au bois

Par Jennifer Oh-Sheng O commentaire
Noël Verny

Il aura suffi d’un déclic pour que Noël Verny, qui s’est mis à son compte après avoir été Crane Operator pendant 19 ans, se rende compte qu’il avait du potentiel en tant que sculpteur. L’artiste a même remporté un prix en 2016.

Pendant 19 ans, Noël Verny a exercé le métier de crane operator dans une firme privée. Il s’est ensuite mis à son compte en achetant un camion. Mais l’inspiration pour la sculpture ne lui est venue qu’en 2010. Depuis, il vit de sa passion.

L’entrepreneur habite Curepipe mais son magasin se trouve au Craft Market du Caudan Waterfront. Sur place, il sculpte ses modèles et les expose. Ses œuvres d’art trouvent preneurs surtout parmi les touristes. Sa première exposition d’objets d’art a eu lieu en 2011 au musée de la National Art Gallery. « C’est ma famille qui m’a poussé à exposer les objets que j’avais déjà sculptés et qui s’entassaient à la maison. »

Mais son premier prix, Noël Verny le remporte en 2016 dans un concours organisé par la Chambre de commerce et d’industrie France Maurice. « J’y ai exposé un panier de campagne avec à l’intérieur une bouteille d’eau, du vin, du fromage, des pains et des raisins. »

Le déclic se fait en 2010. Un jour, alors qu’il se trouve sur un chantier pour une course et qu’il embarque du bois sur son camion, Noël Verny aperçoit un morceau de bois carré. Il visualise aussitôt le visage d’un homme sur ce morceau de bois. « L’inspiration m’est venue d’un coup. Je suis immédiatement allé acheter des outils afin de sculpter le visage. » Depuis, il poursuit dans cette voie.

L’une de ses meilleures œuvres est probablement Le Pauvre Rêveur. L’histoire associée à cette sculpture est celle d’un homme qui avait des rêves plein la tête mais qui malgré son dur labeur n’a pu les réaliser et a fini par mourir. L’objet est représenté par un chapeau avec un avion sur la droite, une maison, une bouteille et un verre à gauche, ainsi qu’un marteau et une clé à fourche au dessus. Des savates et des lunettes figurent sur la partie avant de la sculpture. Une chaîne cassée en trois se trouve sur la partie arrière.