Nouveaux scanners pour la MRA

Par Ashwin Kanhye O commentaire
mra

La Mauritius Revenue Authority lancera bientôt des appels d’offres pour l’achat des équipements pour le port et l’aéroport. Dans un proche avenir, on verra de nouveaux scanners, l’installation des caméras CCTV ou encore des chiens renifleurs pour la douane. 

La douane continue de renforcer sa sécurité pour lutter contre la drogue. La MRA compte ainsi faire l’acquisition d’un scanner mobile pour le port et six autres petits pour scanner les lieux où les marchandises sont conservées au port et à l’aéroport. Avec le nouveau scanner, il y aura la décongestion et la fluidification du trafic et l’accélération des processus de sortie ou d’évacuation des conteneurs. « Il y aura la facilitation du commerce, un meilleur contrôle avec augmentation et sécurisation des recettes douanières, la réduction des inspections physiques, l’amélioration de l’efficacité et une meilleure utilisation des ressources humaines. Pour la sécurité intérieure et extérieure, le scanner est un moyen efficace de lutte contre le trafic des drogues et tout autre objet prohibé au pays », explique un proche du dossier. 

Il y a aussi le fait que des scanners sont déjà installés dans des points stratégiques, notamment un dans le port où des camions avec des conteneurs sont vérifiés. Un autre est à Air Cargo Operations à l’aéroport. Douze sont à l’aéroport, deux au service de courrier, un au Parcel Post Office. Rodrigues en est aussi doté. 

Ce n’est pas tout. La douane compte aussi acquérir deux Rigid Hull Interceptor Boats afin de rehausser le contrôle dans le port malgré le fait que la MRA a déjà un Fast Interceptor Boat. « 100 caméras CCTV seront installées pour augmenter la surveillance dans le port et dans les autres régions qui sont contrôlées par les douaniers. Les caméras seront principalement placées dans des zones côtières où il y a des embarcations, notamment Grand-Baie, Le Morne, Rivière-Noire, et Trou-d’Eau-Douce, entre autres. Le projet s’étalera sur quatre ans », indique notre source.

Finalement et d’ici à 2021, 14 autres chiens renifleurs viendront renforcer les dix autres que la douane compte déjà. Ils sont postés au port, à l’aéroport, au colis postal, au service de courrier et au terminal à conteneurs. Certains de ces chiens pourront même détecter les devises.