Paiements électroniques : une plateforme pour centraliser les transactions

Par Patrice Donzelot O commentaire
Paiements électroniques

La Banque de Maurice (BoM) souhaite favoriser le développement des paiements électroniques. C’est pourquoi l’autorité régulatrice travaille actuellement sur le National Payment Switch (NPS). Il s’agit d’une plateforme qui ouvrira la voie aux systèmes bancaires numériques interopérables et d’autres innovations dans le domaine. C’est ce qui ressort du dernier Monetary Policy and Financial Stability Report 2017 publié par la BoM le 12 juillet 2017.

Avec le NPS, tous les systèmes de paiements électroniques à Maurice, (cartes bancaires, internet et téléphones mobiles) seront centralisés dans un seul système. C’est donc le NPS qui les traitera et les autorisera. La BoM entend ainsi rendre plus efficace le système mauricien de paiements électroniques.

« Le NPS est une très bonne chose. Je suis en faveur de ce système qui donnera la possibilité aux banques d’avoir des transactions électroniques au niveau national sans passer par des organismes internationaux comme Visa ou MasterCard auxquels il faut payer des frais. Avec le NPS, toutes les transactions électroniques au niveau local passeront à travers la BoM et non pas par une seule banque», commente Kee Chong Li Kwong Wing, président de la State Bank of Mauritius (SBM) Holdings Ltd.

Cartes bancaires Avril 2017
Nombre de distributeurs automatiques 453
Nombre de transactions 5 874 355
 Nombre total de cartes en circulation  1 806 287
Cartes de crédit  257 460
Cartes de débit  1 548 827
Internet Banking Avril 2017
Nombre de clients  373 385 
Nombre de transactions  266 338 
Paiments par mobiles Avril 2017
Nombre d’utilisateurs  925 848 
Nombre de commerçants 412
Nombre de transactions  653 193