Pake Linz : Jerry fait de la résistance

Par Thierry Laurent O commentaire

Jerry & The Resistence aura définitivement marqué l’année 2017. Après Kabhi na kabhi, une reprise en « seggae hindies », le groupe frappe encore plus fort avec Pake linz. Le disque a remporté, dans la nuit du 31 décembre, le titre de chanson locale de l’année sur Radio Plus.

Il savait qu’il avait la cote, mais Jerry Rouget, le leader du groupe Jerry & The Resistence n’arrive toujours pas à y croire. A 37 ans, l’artiste se dit très heureux. « C’est le fruit d’un travail assidu. Je suis très content d’avoir remporté ce prix, d’autant que c’est un nouveau style de musique. Cela prouve que le public a adhéré. Je profite également de l’occasion pour remercier Ajitha Murday pour ce duo. »

Pake Linz est interprété par Jerry et Ajitha Murday. 

Et pour Pake Linz, l’artiste a voulu apporter de l’originalité dans l’écriture : « J’ai voulu chanter l’amour entre deux Mauriciens de confessions religieuses différentes. C’est un thème qu’on a très peu exploité je trouve et c’est important de continuer à célébrer ainsi l’amour. » En 2018, l’artiste prévoit la sortie d’un album de dix titres. « À vrai dire, pour 2017, on avait prévu la sortie d’un album de quatre titres. Puis on s’est dit autant attendre pour sortir un album complet. Nous avons déjà commencé le travail en studio », précise-t-il. Pour cet album, l’artiste prévoit beaucoup de surprises. « Il y aura du seggae hindies mais aussi des compositions inédites. Je vais une fois de plus compter sur la plume d’Ajitha Murday pour l’album. »

Soucieux de toujours faire évoluer sa musique, Jerry compte s’attaquer à d’autres langues : « On m’a déjà proposé de chanter en tamoul. Dans un proche avenir il se pourrait que je m’intéresse au raï. Le but est de chanter dans les langues dans lesquelles tous les Mauriciens peuvent se retrouver. La musique peut rassembler les gens. Et c’est la mission de notre groupe. »

Après l’hindi, l’artiste veut s’attaquer au raï.

Les auditeurs de Radio Plus ont pu voter pour leurs chansons préférées en 2017. Ci-dessous, le classement dans les trois catégories.

Bollywood

Baadshaho

  1. Baadshaho – Mere Rashke Qamar
  2. Half Girlfriend- Baarish
  3. Jab Harry Met Sejal- Hawayein
  4. Kaabil- Kaabil Hoon
  5. Half Girlfriend – Phir Bhi
  6. Raees – Zalima
  7. Jagga Jassos- Galti Se Mistake
  8. Golmaal  Again – Maine Tujko Dekha
  9. Toilet- Hans Mat Pagli
  10. Raabta-Raabta

Locale

  1. Jerry & The Resistance Ft Ajitha Murday – Pake Linz
  2. Steve Brunet – Ti Madame La
  3. Christopher Warren Permal – Agatha
  4. The Prophecy – Mecanik Mo Leker
  5. Jason Heerah & Ottentik Groove – Kifer To Pas Le Danser
  6. Visham Ramdoo – Met Ene Ti Arriere
  7. Mr Love – Pa Pou Kiler
  8. Isabelle Frichot – Mo Kontant Twa
  9. Nasty Black – Pantalon
  10. Kamal Chintamunee – Kamkarwa

Occidentale

  1. Daddy Yankee Ft Luis Fonsi – Despacito
  2. Ed Sheeran – Shape Of You
  3. MC Fioti – Bum Bum Tam Tam
  4. Lartiste Ft Awa Imani – Chocolat
  5. Camila Cabello ft. Young Thug - Havana
  6. Jason Derulo Ft. Nicky Minaj – Swalla
  7. Willy William Ft J.Balvin – MiGente
  8. Zara Larsson ft Clean Bandit – Symphony
  9. Kalash – Moment gâché
  10. Kids United ft Angélique et YoussouNDour – Mama Africa

Jerry Rouget : un artiste complet

Le groupe Jerry & The Resistence a pris la première place dans la catégorie locale.

Jerry fait de la musique depuis qu’il a 16 ans. Après avoir évolué dans un groupe, il fonde sa propre formation musicale en 1999. « Mes musiciens et moi nous avons connu le succès avec ce groupe. Mais, à sa dissolution, j’ai voulu mettre fin à ma carrière musicale. C’est Sylvio Racoude, un ami qui évolue au sein du groupe, qui m’a proposé de me lancer dans la variété.»  Un peu contre sa volonté, l’artiste s’essaie à ce nouveau registre, qui finira par lui porter chance. « Je dois reconnaître que le circuit hôtelier a permis de faire connaître le groupe. Aujourd’hui, nous continuons à gagner notre vie grâce à des contrats que nous décrochons avec des hôtels », dit-il. C’est d’ailleurs dans le circuit hôtelier que l’idée lui est venue de mélanger le seggae avec la chanson bollywood. « Dans le circuit hôtelier, je rencontrais souvent des touristes indiens et cela m’embêtait toujours parce que je ne pouvais pas leur faire plaisir musicalement. C’est comme ça que l’idée de fusionner le séga et l’hindi a commencé à germer », ajoute-t-il.