22 December 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Saturday, 07 July 2012 11:00

Stockage de gaz – Où sont les intérêts de la VoH ? Featured

Rate this item
(0 votes)
Krit Manohur et Nuvin Unnoop de la VOH Krit Manohur et Nuvin Unnoop de la VOH
Un nouvel élément est venu, en cette fin de semaine, s’ajouter au débat concernant le stockage de gaz. La Voice of Hindu (VoH) réclame le déplacement des cuves actuellement utilisées pour le stockage de gaz.
Elle propose même de faire venir deux experts sud-africains pour l’aider à élaborer les propositions qu’elle envisage de faire aux autorités. Mais la question qui se pose est : « Quel est l’intérêt de la Voice of Hindu – une association socioculturelle – dans le stockage de gaz ? » Certains évoquent la proximité de la VoH avec un des actionnaires du projet de LP Gas Terminal Ltd qui à son tour aurait des contacts avec une personne haut placée au ministère du Commerce. Mais le vice-président de la VoH, Navin Unnoop, réplique par la négative en soulignant qu’il ne connaît même pas les actionnaires de ce projet et que l’intérêt est tout simplement national.

Après l’annonce de la VoH à l’effet qu’elle a sollicité deux experts en matière de gaz et qui seront à Maurice d’ici le 15 juillet prochain, les réactions n’ont pas tardé. Selon certaines sources, il n’y a pas à chercher très loin. « Il n’y a qu’une seule personne qui aurait tout à perdre si le projet de stockage de gaz n’aboutissait pas. Vu son expérience comme responsable d’une grande firme pétrolière en Afrique du Sud et tout en étant un gros actionnaire du projet de stockage de gaz, cette personne aurait obtenu un poste, de très haute responsabilité, au sein de LP Gas Terminal Ltd si ce projet se concrétisait. L’implication de la VoH avec qui cet actionnaire entretiendrait d’excellentes relations sent la pression », laisse-t-on entendre dans certains milieux bien informés.

Faux, rétorque le vice-président de la Voice of Hindu, Navin Unnoop. « Nous ne connaissons même pas les actionnaires du projet LP Gas Terminal Ltd », affirme-t-il en soulignant que les deux experts sud-africains sont des personnes qu’il connaît personnellement et avec qui il a des contacts privilégiés. « Il ne faut pas oublier que même la Banque Mondiale a aussi émis des réserves au sujet des cuves actuellement situées à Mer Rouge. J’ai travaillé pendant quatre années à Madagascar, je suis très impliqué dans certaines associations de l’océan Indien et j’ai de très bons contacts dans la région, dont en Afrique du Sud », avance Navin Unnoop pour justifier le choix des deux experts sud-africains. Selon lui, c’est l’intérêt du pays et rien d’autre qui compte.

Last modified on Sunday, 08 July 2012 10:53
Jean Francois Cossigny

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus