22 October 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Thursday, 24 January 2013 09:42

Feu vert à CT Power – La Plate-forme Citoyenne contre-attaquera Featured

Rate this item
(0 votes)
Le ministère de l’Environnement a donné, mardi, son feu vert au projet de construction de la centrale à charbon, CT Power (Mauritius) Ltd, à Pointe-aux-Caves, Albion.
La licence ‘Environnement Impact Assessment’ (EIA) a été accordée à la compagnie malaisienne pour la création de cette centrale à charbon de 100 méga­watts. Mercredi, la Plate-forme Citoyenne préparait déjà sa contre-attaque.

Le ministre de l’Environnement, Deva Virah­saw­my, a confirmé la nouvelle. Si certaines conditions doivent toutefois être satisfaites pour la réalisation de ce projet, la Plate-forme Citoyenne prépare déjà les grandes manœuvres. « Je suis déçu et choqué, mais pas étonné par le feu vert du ministère de l’Environnement. Nous avons déposé nos pétitions avec plus de 7 000 signatures au ministère, Nous avons essayé d’avoir un rendez-vous, mais en vain. Nous attendons aussi le jugement de la Cour. Nous annoncerons la marche à suivre ce jeudi lors d’un point de presse », lance Fabiani Balisson, porte-parole de la Plate-forme Citoyenne.

Le scientifique et océanographe Vassen Kaup­pay­­muthoo voit une « contradiction flagrante ». « Il y a une affaire en Cour. Le gouvernement parle du projet Maurice Île Durable et, à la fin, il donne le feu vert pour le projet CT Power. C’est une contradiction flagrante. Comme il y a une affaire en Cour, tout devrait alors être en suspens. Or, ce n’est pas le cas. Si le verdict donne raison aux habitants et à la Plate-forme Citoyenne, cela montrera que CT Power a opéré illégalement. Les experts étrangers parlent déjà de changement climatique et, ici, nous encourageons la centrale à charbon », affirme-t-il.

Il ajoute que ce feu vert est le début d’une bataille. « Il ne faut pas que les gens baissent les bras. Ce n’est que le début d’une bataille, car la compagnie devra obtenir une série de permis encore, soit le Building and Land Use Permit et l’accord du District Council, entre autres. Les habitants peuvent toujours se battre », ajoute Vassen Kauppaymuthoo.

Selon l’autorisation du ministère, le promoteur devra transporter le charbon de Port-Louis à Albion par voie maritime au lieu d’utiliser les infrastruc­tures routières. Il faut aussi compter avec la construc­tion d’une jetée à Albion et l'installation d'équipe­ments appropriés pour filtrer l’émission de la fumée.




Last modified on Thursday, 24 January 2013 12:01
Cedric Ramasawmy

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Google+