17 April 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Sur une flotte de 25 camions de la voirie, cinq véhicules sont au garage. Pour assurer un ramassage adéquat, la mairie de Beau-Bassin/Rose-Hill a créé une section additionnelle pour assurer ce service au morcellement Montréal I, à Coromandel. Sauf que le ramassage des ordures se fera désormais les vendredis au lieu des lundis. Les résidents en sont très remontés.
Published in Xplik ou Cas
Les chauffeurs de camion, affectés au ramassage des ordures à la municipalité de Port-Louis, se disent inquiets. Ils sont désormais contraints de s’acquitter de leurs tâches sans la présence d’un aide-chauffeur à leur côté.
Published in Xplik ou Cas
Bilan inquiétant et révélateur. Anil Bachoo, ministre des Infrastructures publiques, a annoncé que 300 tonnes d'ordures ont été recueillies en deux jours à Port-Louis, suite aux inondations meurtrières du 30 mars.
Published in Actualités
Cela va de mal en pis à Quatre-Bornes. Dans certaines régions, depuis 27 jours, les déchets ne sont plus collectés par le service de ramassage des ordures de la mairie. Les résidents crient au scandale. Rooma Meetoo en impute la faute à la mairie qui a résilié, à la veille des élections municipales, le contrat des compagnies de voirie privées qui assuraient ce service…
Published in Xplik ou Cas

Situation oblige. Alors que le service de voirie de Quatre-Bornes est sollicité après les fêtes, sur 19 camions d’ordures seuls 14 fonctionnent pour plus de 80 000 citadins, affirme la mairesse Rooma Meetoo. La mairie a alors retenu les services de trois camions taxis en urgence.

Published in Live News
Tuesday, 25 December 2012 11:33

Port-Louis, ville-dépotoir

Ça y est ! Les rues de la capitale sont de nouveau congestionnées. La frénésie des achats de fin d’année y va bon train. Outre la foule, bienvenue également à la saleté.
Published in Polémique
Les habitants de la rue Malherbes, à Curepipe, qualifient cet acte de « boycottage ». Ces derniers accusent la mairie de Curepipe d’appliquer une politique de deux poids, deux mesures pour le ramassage des ordures à cet endroit. Alors qu’à Cité Malherbes, affirment-ils, ce problème ne se pose pas.
Published in Xplik ou Cas
Mahmad Khodabaccus ne veut plus voir de la saleté dans les lieux publics où la nourriture est manipulée. Il se penche sur des actions concrètes pour assainir la situation.
Published in Actualités
Le ramassage des ordures, estiment les résidents du complexe NHDC de Camp-La-Boue à Terre-Rouge, se fait de plus en plus rare. Ce qui menace la santé des résidents. L’association Résidence de Riche-Terre a décidé de tirer la sonnette d’alarme.
Published in Xplik ou Cas
Qui dit fête de fin d'année dit aussi un nombre accru d’ordures venant des ménages ou encore des commerces. Des déchets qui nécessitent, bien entendu, d’être ramassés par les services de voirie. Une opération qui se complique avec les festivités, les congés publics et les absents recensés. De quoi donner du fil à retordre aux collectivités locales. Toutefois, cette année, explique-t-on au niveau des ces administrations, en particulier des municipalités, les choses se sont plutôt bien passées.
Published in Actualités
Page 1 of 2

Google+