01 April 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Réécoutez l’interview de Paul Bérenger
Didier Hortense

Didier Hortense

Le ministre du Commerce et de l’Industrie, Ashit Gungah, revient sur le Budget 2015-2016. Il estime qu’il s’agit d’un exercice puissant. La dépréciation de la roupie n’est pas le seul facteur qui fait grimper les prix et le ministère veille au grain, soutient le ministre Gungah.
Les travaux parlementaires, ce mardi, seront marqués par le coup d’envoi des débats sur le Budget. C’est Reza Uteem, du MMM, qui interviendra en premier. Il devrait être suivi du ministre Roshi Bhadain, de la députée Malini Sewocksingh, du ministre Raj Dayal, du député Maneesh Gobine et du député Raj Rampertab.
Le Premier ministre estime que les diverses enquêtes qui sont menées ne relèvent guère de la « vendetta politique ». SAJ a aussi indiqué qu’il compte s’attaquer à la « mafia ». Et d’ajouter qu’il s’agit de son dernier mandat.
Le ministre des Finances a annoncé la création de huit ‘Smart Cities’ à travers le pays. Le but: promouvoir un « nouveau concept dans la manière de vivre » des Mauriciens. Des projets divers, qui engloberont logements, commerce et autres développements. Une initiative qui comporte, certes, des bons points, mais aussi du moins bons…
D’autres membres devraient démissionner du parti mauve ce mardi. C’est ce que nous apprenons de sources concordantes. Dans les milieux concernés, l’on indique que si, dans un premier temps, aucun dirigeant de premier ordre n’est concerné, cela pourrait bien être le cas dans un proche avenir. Ci-dessous, une liste des principaux démissionnaires du Mouvement militant mauricien de ces derniers mois.
Les élections municipales pourraient se tenir en juin prochain. C’est ce qu’indiquent des sources au sein de l’Hôtel du gouvernement.
Saturday, 28 March 2015 10:30

Les lois du travail seront amendées

L’Employment Relations Act et l’Employment Rights Act seront amendées. C’est ce qui a été décidé par le Cabinet, qui s’est réuni vendredi. Ces amendements aux lois du travail s’articulent autour de quatre axes.
Le Budget 2015/2016 présenté, place maintenant aux débats sur les pro-positions énoncées par le ministre des Finances. Le coup d’envoi sera donné mardi après la tranche de l’ordre du jour réservée aux questions parlementaires. Il reviendra à Reza Uteem, député du Mou­vement militant mauricien d’ouvrir le bal.
Pitch Venkatasamy, un des animateurs du groupe de réflexion Think Mauritius, revient sur le Budget. Il s'est attardé sur la philosophie générale de cet exercice et estime qu’il contient des bons points mais aussi, des manquements. Ce Budget, estime-t-il, est très axé sur le secteur privé.
Le porte-parole du PTr soutient que le gouvernement a déprécié la roupie et que cette mesure est « un coup de massue » pour les consommateurs. Arvin Boolell trouve que le ministre des Finances s’appuie exclusivement sur le secteur privé pour son projet de Smart Cities ou encore pour combattre la pauvreté.
Page 1 of 148