19 April 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin

Le Remake 2000 déplore le rôle des autorités dans l’affaire du commerce allégué de cadavres. Ce sera d’ailleurs le sujet de la prochaine Private Notice Question de Paul Bérenger.
Sunday, 13 April 2014 10:00

Assirvaden : « L’imposteur c’est le MSM » Featured

Written by
Outre le financement politique, le PTr, qui animait une conférence de presse samedi, a évoqué la réforme électorale. Patrick Assirvaden s’est réjoui des débats enclenchés : « C’est important d’avoir tout le monde on board. Nous apprécions que l’Évêché ait exprimé son opinion et nous souhaitons que d’autres corps religieux en fassent de même ».
« Troublé, mal à l’aise, unhappy… » Tels sont les sentiments de Paul Bérenger concernant l’affaire Yashika Bageerathi, qu’il compte soulever à l’Assemblée nationale. 
Le ministre des Infrastructures publiques a été la principale cible du leader du MSM, qui animait une conférence de presse samedi. Pravind Jugnauth a fait le procès d’Anil Bachoo concernant le projet Ring Road. Mais pas seulement !
Le Remake de 2000 lance cette semaine sa campagne de mobilisation dans le cadre du 1er-Mai avec une réunion des activistes de la capitale. Au niveau de l'alliance gouverne­mentale, l'on dit se concentrer sur le White Paper.
Le leader du MMM a insisté qu’il n’y aura pas de « koz koze » cette fois. D’autant qu’une alliance rouge-mauve n’est plus d’actualité, a-t-il souligné lors de la conférence de presse tenue par le Remake 2000 samedi.
« Le document a testé plusieurs scénarios et donne un aperçu de la direction où va le pays.
Éric Guimbeau n’est visiblement pas séduit par les propositions du Premier ministre par rapport à la réforme électorale. Le leader du MMSD propose seulement huit sièges à la proportionnelle, tous choisis par la Commission électorale et non par les leaders des partis politiques.
«À l’époque de l’Indépendance du pays, le PTr a fait face à des forces réactionnaires et, aujourd’hui encore, il fait encore face à cette même situation.
Bérenger « pas amoureux du Remake »
Samedi, les responsables des différentes branches du MMM ont voté massivement pour « reconfirmer » le Remake 2000. Dans son exposé, Paul Bérenger a énuméré les points positifs, pour le MMM, du Remake. Mais, de temps à autre, il a tenu des propos moins flatteurs pour cette alliance avec le MSM.
Le leader du MSM attend toujours d’être notifié de la décision du Directeur des poursuites publiques de l’inculper formellement dans le sillage de l’affaire MedPoint. C’est ce qu’il a déclaré samedi en conférence de presse.
Le leader du MSM estime que la décision de la Commission anticorruption (Icac) de le poursuivre dans le cadre de l’affaire MedPoint relève d’une « vendetta politique ».

Google+