22 July 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin

Le MSM a encore une fois tiré à boulets rouges sur le leader du MMM et de l’Opposition lors d’une réunion à La Gaulette, dimanche.
Législatives, Air Mauritius, CT Power… Paul Bérenger a fait un survol des sujets d’actualité en conférence de presse samedi. 
Sunday, 20 July 2014 10:30

Pravind Jugnauth critique Bérenger et Ramgoolam Featured

Written by
Le leader du MSM a estimé que les dernières déclarations de Navin Ramgoolam et de Paul Bérenger sont « contradictoires ». Il a aussi exprimé ses appréhensions au sujet de l’achat de nouveaux avions par Air Mauritius. 
Paul Bérenger a confirmé le « rapprochement » entre rouges et mauves, mais a insisté « qu’il n’y a pas d’alliance à ce stade ». Il a aussi dit s’attendre à des législatives d’ici quelques semaines. 
Sheila Bunwaree, le leader du tout nouveau parti Justice Social (PJS), était entourée de jeunes et du Dr Rajah Madhewo, lors du lancement de la formation politique.
L’amendement au Constitution (Declaration of Community) (Temporary Provisions) Bill, voté vendredi, ne nous met pas à l’abri d’un problème de sous-représentation de certaines communautés à l’Assemblée nationale. Tel est l’avis de Pravind Jugnauth, qui estime que c’est suite aux arguments qu’il a avancés que le Premier ministre est venu de l’avant avec un amendement « en quatrième vitesse ».
Face à la presse samedi, Xavier-Luc Duval a indiqué que le PMSD « n’adoptera jamais la langue de bois ». Pour lui, les trois dernières séances parlementaires (consacrées à l’amendement constitutionnel visant à éliminer l’obligation faite à tout candidat de décliner sa communauté lors des législatives) ont été empreintes « d’hypocrisie ».
S’il a été tout miel avec le MSM, Paul Bérenger n’a pas été tendre avec son leader Pravind Jugnauth, samedi en conférence de presse. Mais avec Xavier-Luc Duval, il a été encore plus sévère. 
Sunday, 06 July 2014 10:30

Pravind Jugnauth cible Paul Bérenger  Featured

Written by
Le leader du MSM s’interroge sur le mode de désignation des best losers pour les prochaines législatives. Samedi en conférence de presse, il a repris la plupart des arguments contenues dans son intervention sur l’amendement constitutionnel à l’Assemblée nationale vendredi.
Commentant la situation politique, Paul Bérenger a dénoncé « certaines rumeurs qui sont dans l’air ». « Le MMM ne discute alliance avec personne, après le vote massif de notre assemblée de délégués pour une rupture avec Navin Ramgoolam », a-t-il fait ressortir. Par ailleurs, a-t-il précisé, le « mood n’est pas bon » entre le MMM et le MSM. « Nous continuons à nous préparer à aller seuls aux élections générales », a-t-il ajouté.
Comme il fallait s’y attendre, le Comité central du MMM a décidé, samedi, de l’annulation de la réunion que Paul Bérenger voulait convoquer lundi pour réunir les forces de l’opposition parlementaire et extraparlementaire.
Le leader du MSM se dissocie de Paul Bérenger qui veut organiser une manifestation devant le Parlement avec tous les partis de l’opposition. Pravind Jugnauth, très critique envers le leader du MMM, a aussi fait comprendre que c’est ce dernier qui a remis en cause le remake.

Google+