29 November 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Tuesday, 31 July 2012 11:10

Ça sent les municipales Featured

Rate this item
(0 votes)
On assiste actuellement à une vague de travaux d’embellissement et d’infrastructures dans les villes. Les maires portent un intérêt croissant à ces projets, d’où les sommes importantes qu’investissent les mairies… Cela sent les municipales. Une tournée le confirme.
Du côté de la ville de Port-Louis, les projets respectent le concept Maurice Île-Durable. Le chauffage des deux piscines des Salines et de Plaine-Verte à l’énergie solaire est en cours de finalisation et Rs 8 M ont été prévues à cet effet. Rs 1 M sont investies dans la construction d’un espace vert à la rue Jawaharlall Nehru.

Pour le Jardin des Salines, un espace piétonnier est en voie d’aménagement et le jardin sera décoré par des plantes endémiques  tout comme le sera le flanc de la Mon­tagne des Signaux. Ces plantes endémiques viennent de la pépinière municipale et ce travail nécessitera un investisse­ment de plus de Rs 2 millions. Mais le plus gros projet du lord-maire reste l’installation de 10 000 lampadaires à alimentation photovoltaïque. «  Il s’agit d’une somme de Rs 300 millions que nous sommes prêts à investir. Cela nous fera économiser Rs 40 millions par an sur les factures d’électricité  », avance Mahmad Kodabaccus.

Ce projet est censé être finalisé d’ici un mois. Entre autres travaux, Rs 10 millions ont été retenues pour la rénovation complète de 14 toilettes publiques. 4 d’entre elles seront des toilettes 5 étoiles et l’accès sera payant. Environ Rs 10 millions ont été déboursées pour la rénovation des centres Jean Le Brun aux Salines et France Martin.

Drains et Asphaltages

La mairie de Beau-Bassin/Rose-Hill se concentre sur des projets d’infrastructures : « Parmi les projets d’infrastructures à venir, le conseil devra fournir des détails au PPS de la circonscription no 20 Reza Issack sur l’installation de drains neufs estimée à Rs 900 000 », explique le maire Norbert Froget. Entre autres, le ministère des Finances a approuvé une somme de 10 millions de roupies pour l’achat des camions à benne, des camions compresseurs et un tracteur pour assurer la propreté de la ville. Par ailleurs, trois toilettes publiques ont été rénovées : gare de Rose-Hill, Beau-Bassin et la cour du Plaza. Le maire ne cache pas néanmoins qu’il y a « plein de projets, mais pas encore les sous nécessaires. »

La mairie de Quatre-Bornes relance un projet mis au frigo depuis 2007. « On va recommencer à distribuer des poubelles aux habitants très bientôt. Ce projet pour la propreté coûtera plus de 1 million de roupies », explique Ariane Oxenham, mairesse. Les trois centres de jeunesse rénovés à Ollier, Saint Jean et La Source ont coûté Rs 4,5 millions à la mairie. La mairesse s’intéresse surtout au lifting de la ville. « Environs 60 millions de roupies ont été budgetées pour les projets d’asphaltage et d’installation de drains. On travaille aussi sur un projet de garage à Palma pour les véhicules municipaux. On s’intéresse surtout au look de la ville », ajoute la mairesse. Pour ce qu’il est du Food Court à la rue Sir William Newton qui a coûté Rs 5 M, il sera opérationnel après les travaux d’asphaltage qui sont actuellement en cours.

La mairie de Quatre-Bornes collabore également avec le ministère de la Jeunesse et des Sports pour rouvrir la piscine de la ville, le Pavillon. « Il y a des architectes qui font un travail de fourmi pour repérer les failles de la piscine. Une rencontre est prévue la semaine pro-chaine. On pense pouvoir la rendre accessible au public d’ici fin 2012 », indique la mairesse.

Moderne et durable !
Rs 55 millions ont été requises pour la construction du nouveau cimetière d’Hollyrood et Rs 1,8 M pour la construction d’une plate-forme au cimetière d’Henrietta. D’ici quatre mois, le marché de Vacoas sera converti en magasin, ce qui coûtera Rs 2,3 millions. Le terrain de football de Glen Park nécessitera Rs 11 millions, vu les aménagements de la piste de jogging. Pour la construction de deux autres terrains de football synthétiques à Camp Fouquereaux et Quinze Cantons, Rs 1,4 millions seront nécessaires. Le réasphaltage et les travaux de drains actuellement en cours coûtent 17 millions.

15 millions seront déboursés en octobre prochain pour la relocalisation de la gare de Vacoas. « On a néanmoins deux gros projets. Le premier est le bâtiment du centre ville qui représente Rs 140 millions de travaux. Cet espace de bureaux sera destiné aux services pour le public, tels le paiement des factures et autres démarches administratives. Il sera inauguré fin août. Le deuxième projet est toujours à l’étude. On compte produire notre propre électricité tout comme la mairie de Port-Louis », déclare le maire. 

À Curepipe, hormis le projet ‘Faire Revivre le Jardin Botanique’ qui coûte Rs 5 millions, les efforts seront consentis sur la rénovation des toilettes. À cet effet, celles de Trou-aux-Cerfs seront fonctionnelles fin septembre au prix de Rs 1,3 M et les toilettes des gares Sud et Nord auront coûté la bagatelle de Rs 2,3 millions. « Cette fois-ci, elles seront mieux adaptées aux handicapés », dit Sunil Kumar Beedassy, maire de la ville.

Rs 2,5 millions sont investies dans l’éclairage public et un montant similaire dans la réparation des rues. Le projet le plus coûteux est celui du Forum. « Cela nous coûtera Rs 40 millions. On va le démolir pour ensuite construire une autre structure plus moderne. D’ici un an, ce bâtiment devra être prêt », prévoit le maire.

Last modified on Wednesday, 01 August 2012 10:43
Javed Sobah

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus