21 October 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Jane Lutchmaya

Jane Lutchmaya

On aura droit à un chapelet de promesses ce dimanche. Nos politiques promettront monts et merveilles à leurs partisans. Mais qu’en est-il des réalités dans les différents secteurs ? Certains spécialistes nous livrent leurs attentes… sur le travail du prochain gouvernement.
Les dirigeants de l’alliance Lepep affichent leur optimisme samedi 4 octobre en conférence de presse. Le leader du MSM Pravind Jugnauth évoque un « momentum qui s’accentue », d’une « adhésion spontanée » et d’une « effervescence et d’un enthousiasme » au sein de la population en faveur de l’alliance Lepep.
Ivan Collendavelloo, leader du Muvman Liberater (ML), veut que la population fasse la différence entre une coalition « stable » qu’est le MSM-PMSD-ML, et l’alliance PTr-MMM qui « porte les germes de l’instabilité ».
Même s’il se dit confiant qu’il « obtiendra une victoire absolue » aux prochaines législatives, le leader du MMM Paul Bérenger, en conférence de presse samedi 13 septembre, précise qu’il « ne recherche pas un 60-0 » ; bien que cette éventualité soit « inévitable ».
S’il a précisé qu’à ce jour, il n’y a pas d’alliance avec les rouges, Paul Bérenger, en conférence de presse samedi 26 juillet, note plusieurs aspects positifs concernant le régime actuel. Le leader du MMM affirme même qu’il « n’y a pas de scandales dans le pays ». Il n’a pas non plus critiqué le MSM.
Le leader du MSM s’interroge sur le mode de désignation des best losers pour les prochaines législatives. Samedi en conférence de presse, il a repris la plupart des arguments contenues dans son intervention sur l’amendement constitutionnel à l’Assemblée nationale vendredi.
Le leader du MSM s’interroge sur le mode de désignation des Best Losers à l’issue des prochaines législatives. Pravind Jugnauth, en conférence de presse samedi 5 juillet, a repris la plupart des arguments contenues dans son intervention sur l’amendement constitutionnels à l’Assemblée nationale vendredi.
Le projet de réforme électorale avance à la satisfaction de Paul Bérenger, mais « deux vrais “issues” » ont surgi ; poussant les membres du comité Faugoo à discuter encore un peu, avant de boucler le projet de loi.
Elle tire sur tout ce qui bouge et refuse de se la fermer. L’animatrice de speakslouderthanword sur les réseaux sociaux, Roshni Mooneeram, rêve d’une île Maurice où tous seraient égaux et fustige les dirigeants politiques actuels qui sont, selon elle, plus que dépassés et qui encouragent une dynastie qui ne serait pas bien pour le pays.
Roshni Mooneeram, dans l'émission « Au cœur de l'info » sur Radio Plus samedi 26 avril, présentée par Nawaz Noorbux et Jugdish Joypaul, lance un cri de cœur pour que « la révolution citoyenne », qui émerge sur les réseaux sociaux, puisse déboucher sur des actions concrètes pour apporter un vent de changement au pays.
Page 1 of 10

Google+