[Vidéo] Pravind Jugnauth sur la motion de blâme déposée contre le PPS Kalyan Tarolah : «Certains masques tomberont»

Par Karina Bhoobun O commentaire

«Je vois déjà comment des masques tomberont ce jour-là», a déclaré Pravind Jugnauth, interrogé sur la motion de blâme déposée contre le Parliamentary Private Secretary Kalyan Tarolah pour la rentrée parlementaire. Le Premier ministre participait à l’inauguration d’un mini terrain de football et d'un espace vert à Cité Briqueterie, Sainte-Croix, ce vendredi 6 octobre.

«Ce sera intéressant puisque nous allons parler de moralité. C’est le droit de l’opposition de venir avec une motion. Ce sera l'occasion de comparer la moralité de tous les leaders au Parlement. Nous allons parler de celle de Paul Bérenger, Xavier-Luc Duval, Alan Ganoo, de moi-même et des autres. En ce qui concerne l’affaire Tarolah, je ne vais pas faire de commentaire car une enquête est en cours», a déclaré Pravind Jugnauth.

En ce qui concerne la possibilité de prendre des sanctions au sein du parti, le Premier ministre a répliqué que « kan ou trouv rotin bazar la, ou ava trouve… »

Quant aux propos controversés de Showkutally Soodhun à l’égard de Xavier-Luc Duval, Pravind Jugnauth a souligné que le vice-Premier ministre a retenu les services d'un homme de loi. Le chef du gouvernement, lui, ne compte pas faire de commentaires sur la décision du Directeur des poursuites publiques. 

«Tout le monde est réaliste. C’est sûr que Showkutally Soodhun a été un peu excessif mais il faut comprendre le contexte dans lequel il était. Je ne trouve pas cela vraiment sérieux. Après tout, il ne parlait pas de corruption ou de blanchiment d’argent», a-t-il souligné. 

Pravind Jugnauth n’a pas voulu faire de commentaires sur la «precautionary measure» déposée par Bashir Jahangeer car il estime que c’est confidentiel.