Prison de Petit-Verger : une mère crie à la « négligence »

Par Najette Toorab O commentaire
Prison de Petit-Verger

Asmin, habitante de Ste-Croix s’est tournée vers l’équipe d’Xplik ou K pour rapporter une « négligence » que subirait son fils âgé de 25 ans, incarcéré à la prison de Petit-Verger depuis le 4 décembre 2017 pour vol.

« À chacune de mes visites, je constate que les plaies aux talons de mon fils s’aggravent. Il souffre d’infection de la plante du pied et cela suppure depuis quelque temps. J’avais emmené des chaussures médicales pour lui, car il n’arrive pas à utiliser celles qu’il a, mais les officiers de la prison ont refusé qu’il les mette. Cela me tracasse beaucoup de le voir dans cet état. Il est vrai que mon fils a fauté, mais il reste toujours mon enfant et cela fait de la peine à mon cœur de mère. J’ai peur que le pire n’arrive. J’ai demandé à mon fils s’il reçoit les traitements nécessaires, il m’a affirmé que les officiers ne prennent pas en considération son cas. Il me dit que c’est l’eau, l’humidité de la prison, qui affectent ses pieds », explique la mère désespérée.

Après plusieurs appels téléphoniques, la rédaction a pu mettre la main sur le DCP R. Rughoobeer de la prison de Petit-Verger. Après lui avoir expliqué le problème, le DCP nous a demandé de reprendre contact avec lui après quinze minutes, afin qu’il puisse obtenir les informations nécessaires auprès du Welfare Officer de la prison. Sauf qu’après les quinze minutes, nous avons a tenté, à maintes reprises, d’avoir le haut gradé de la prison, mais il est resté injoignable.

50 ans de l’Indépendance

50 ans de l’Indépendance