26 July 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Friday, 27 July 2012 11:08

Affaire Harte – La police enquête sur des traces d’ADN mystérieuses Featured

Rate this item
(5 votes)
Le veuf de Michaela Harte, John McAreavey, en compagnie de sa soeur Le veuf de Michaela Harte, John McAreavey, en compagnie de sa soeur
Retour à la case de départ après les révélations du rapport de l’experte Susan Woodroffe du laboratoire anglais, Cellmark Forensic Services. Le document fait mention de traces ADN inconnus retrouvés sur le corps de la victime Michaela Hart et sur le lieu du crime.
L’enquête reprend. Depuis l’acquittement aux assises des deux suspects dans le meurtre de la touriste irlandaise Michaela Hart, une nouvelle cellule spécialisée a été mise sur pied par la police pour reprendre les investigations. Cette fois, elle ne néglige aucune piste. Du coup, ce jeudi, plusieurs prélèvements d’ADN ont été effectués sur des employés de l’hôtel. On estime à 465, le nombre de tests ADN à effectuer pour les comparer aux traces ADN inconnues trouvées sur le corps de la victime et la scène du crime. Tout le personnel du Lux* y passera. Leurs empreintes génétiques seront par la suite analysées au Forensic Science Laboratory (FSL).

La nouvelle escouade a été mise sur pied par le commissaire de police. Elle a pour tâche de ne négliger aucune piste et de respecter les procédures judiciaires établies. La clé de l’enquête réside donc dans cette chasse à l’ADN mystère. Selon le rapport de l’experte britannique Susan Woodroffe, des échantillons d’ADN masculins et inconnus ont été prélevés sous les ongles et sur le pied droit de la victime peu après le meurtre.

Des sources laissent entendre que des démarches sont entamées pour mettre la main sur Rajiv Bhujun, le porteur de John Mc Areavey, qui était entré dans la chambre 1025 peu avant la découvert du corps de la victime. Rajiv Bhujun travaille actuellement sur un bateau de croisière et sera probablement sollicité en temps et lieu pour les besoins de l’enquête.



Last modified on Friday, 27 July 2012 11:48
Reshad Toorab

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Google+