20 April 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Retour à la case de départ après les révélations du rapport de l’experte Susan Woodroffe du laboratoire anglais, Cellmark Forensic Services. Le document fait mention de traces ADN inconnus retrouvés sur le corps de la victime Michaela Hart et sur le lieu du crime.
Published in Procès Harte

Google+