01 March 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Reshad Toorab

Reshad Toorab

Elle est dégoûtée. Jessica (prénom fictif), âgée de 30 ans, a déposé une plainte à la police, le mercredi 11 février. Elle allègue qu’un groupe de personnes, dont un policier, a utilisé un langage abusif à son égard.
La police a repêché le corps sans vie de Jordan Victoire, un ado de 14 ans, habitant Petit-Verger, Saint-Pierre, dans la nuit du 22 février. Il s’était rendu à une rivière, sur la route du Pouce, à Moka, en compagnie de deux amis, âgés de 10 et 12 ans. Ils se sont baignés dans le bassin dit Ghoon cassé.
Un cadre d’une firme, habitant Grande-Rivière-Nord-Ouest, a porté plainte au poste de police de La Tour Koenig. Il relate avoir trouvé sur le seuil de sa maison un sac en plastique contenant des offrandes qu’il soupçonne être liées à des rites de sorcellerie.
Il n’y a aucune gloire à abuser de plus faible que soi. Surtout quand la personne est invalide. Shamoogum, 31 ans, un épileptique, habitant Stanley, Rose-Hill, a couru à trois reprises au poste de police le 15 février. Il accuse un couple voisin de l’avoir agressé.
Kevin Heera (34 ans) et Girish Caleechun (49 ans), habitant  Vallée-des-Prêtres, ont été agressés, le 9 février, à l’aide d’un crochet en métal par leur voisin. Dans l’après-midi précédant l’agression, ce dernier venait à peine d’être libéré sous caution dans une affaire de bagarre.
Il prétend avoir de nouvelles méthodes pour chasser les mauvais esprits. Son nouveau traitement à effet « miracle » : un vibromasseur. Mais au lieu de soigner ses patients, ce « guérisseur »  en profiterait pour faire des attouchements sur des filles.
Un Mauricien installé au pays de Sa Majesté depuis 2008, accro à l’héroïne, fait usage d’automédication en utilisant de la méthadone pour sortir de l’enfer de la drogue. Il est ainsi arrêté en possession de cette drogue. Cependant, la cour a reconnu ses efforts et il a bénéficié de la liberté conditionnelle.
Jean Dominique Leveque, un Mauricien établi en Angleterre depuis 2008, était porté manquant depuis plusieurs mois. Les ossements de ce dernier ont pu être identifiés grâce à un test ADN. L’hypothèse du meurtre n’est pas à écarter.
Une série de vols perpétrée avec effraction à l’Avenue Bermone fait vivre les habitants dans un véritable angoisse. Nashreen (prénom fictif),l’une des résidentes, se plaint d’avoir été victime de cambriolages du moins à quatre reprises.
De 2012 à ce jour, on compte plus d’une vingtaine d’agressions et de vols contre les chauffeurs et les receveurs d’autobus de la compagnie UBS. Une marche pacifique est prévue le 10 février pour dénoncer l’insécurité à laquelle ces travailleurs sont confrontés.
Page 1 of 49