28 May 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Nilen Kattany

Nilen Kattany

Après avoir écouté la version des parties, le magistrat Prithviraj Balluck a conclu que les preuves détenues contre Brian Burns sont faibles. Il a affirmé que la présomption d’innocence requiert que le prévenu soit libéré sous caution.
La situation financière de Brian Burns, 44 ans et gendre du patron de la British American Investment, Dawood Rawat, lui a permis d’obtenir une remise sur ses cautions initialement fixées à Rs 200 000. Il devra ainsi verser quatre cautions de Rs 125 000.
Le juge Benjamin Marie-Joseph, siégeant en cour d’assises, a agréé à une demande de l’avocat de la défense pour la constitution d’un nouveau jury dans le procès intenté à Indraduth Mohit. Ce dernier a rencontré le président du jury, le samedi 23 mai, à Phœnix et lui a adressé la parole.
Le Senior Counsel Antoine Domingue, qui comptait présenter une motion de blâme contre Ravi Yerrigadoo, est revenu sur sa décision lundi. Cela, à la suite d'une réunion entre le président de la Mauritius Bar Association (MBA) et l’Attorney General qui « a dissipé les malentendus ». Cette rencontre de plus d'une heure a eu lieu lundi au bureau du chef juge Kheshoe Parsad Matadeen.
539 candidats participeront aux élections municipales du 14 juin. L’exercice de dépôt de candidatures a eu lieu samedi 23 mai.
539 candidats. C’est le nombre de candidats qui participeront aux élections municipales du 14 juin. Ce chiffre dépasse largement les 347 du dernier scrutin, en 2012, et représente une hausse de 55 %. Les nouveaux règlements y sont peut-être pour quelque chose.
C’est une question de principe, dit-il. L’ancien Premier ministre est disposé à dévoiler le contenu de ses coffres à la MCB de Bell-Village si l’ordre émis par le juge en chambre est rayé. Navin Ramgoolam l’a fait savoir dans une motion déposée en Cour suprême, vendredi, et qui sera écoutée ce lundi 25 mai par le chef juge Kheshoe Parsad Matadeen.
La décision du gouvernement d’abandonner le projet CT Power est contestée en Cour suprême par le promoteur malaisien. Celui-ci a fait une demande de révision judiciaire, car il dit avoir des « attentes légitimes » suite à la prise de position des autorités dans le passé.
Le régime fiscal à Maurice autorise la double imposition de la taxe à valeur ajoutée (TVA). C’est ce qui ressort d’un jugement de la Cour suprême prononcé lundi. Celle-ci note au passage que, malgré son caractère injuste, elle est tenue de l’appliquer sous le principe de la séparation des pouvoirs.
L’ancien Premier ministre a fait cette déclaration depuis le box des accusés samedi, lors de sa comparution devant la Bail and Remand Court, après sa nouvelle arrestation le vendredi 15 mai.
Page 1 of 118