Radio Plus Street Dance Competition : Kheswar Jumnoodoo décroche la première place

Par Caroline Duval O commentaire
Ilesh Sookun, Keshwar Jumnoodoo et Andrew Edouard.

La danse est un moyen d’expression et ce n’est pas les enfants qui ont participé au concours Radio Plus Street Dance Competition qui diront le contraire. Radio Plus a organisé, le vendredi 22 décembre, un concours dédié à la danse de rue à Grand-Baie La Croisette.

Certains sont venus de loin et en ont profité pour faire participer leurs enfants.

Ce qui devait être un concours dédié à la danse de rue s’est transformé en grand moment de partage et d’amusement autour de la danse, le vendredi 22 décembre, à Grand-Baie La Croisette. La Street Dance Competition, organisée par Radio Plus, a uni et conquis plus d’un.

Une douzaine de participants s’y étaient inscrits. Petits et grands ont pu faire montre de leurs talents en matière de danse. Le public était aussi au rendez-vous pour soutenir les participants, qui se sont succédé sur scène de 13 à 15 heures.

Sybille, venant du Luxembourg, a profité de la musique pour esquisser quelques pas de danse avec Ton Simon.

C’est le jeune Ilesh Sookun, 12 ans, qui devait ouvrir le bal, n’hésitant pas à virevolter pour impressionner le jury. Il laissera la place à Keshwar Jumnoodoo, qui dansera sur la chanson Turn down for what. Les petits aussi étaient de la partie avec les Rodney, Melonie et Auonny Massé. Si Rodney, 8 ans, a choisi de danser de l’afro-house, ses deux sœurs se sont, elles, déhanchées sur du séga. La petite Auonny a bravé son handicap aux jambes pour monter sur scène.

Le jury, composé des chorégraphes Stéphen Bongarçon et Dominique Sobah, a été conquis par les nombreux talents qui ont défilé sur scène. « Nous constatons que beaucoup de jeunes aiment la danse. Il faut que les parents les encouragent en les inscrivant à une école de danse », souligne Stéphen Bongarçon.

Les Sookun en pleine prestation.

L’ambiance était électrique et certains membres du public, à l’instar de Sybille, du Luxembourg, en vacances à Maurice, s’est prêtée au jeu en esquissant quelques pas de danse avec Ton Simon sur l’esplanade de Grand-Baie La Croisette.

À l’issue de deux heures de compétition, trois jeunes garçons ont été sacrés vainqueurs. Andrew Edouard, 13 ans, a décroché la troisième place, Ilesh Sookun, 12 ans, la deuxième et Kheswar Jumnoodoo, 23 ans, la première. Tous les enfants ayant participé au concours sont repartis avec des cadeaux plein les bras, grâce au soutien des nombreux sponsors, notamment Jeunesse Globale, Casela World of Adventures, Food Lovers Market, JR School, Espace Maison, Grand Baie La Croisette ou encore Meem Trading.

Kheswar Jumnoodoo, amoureux du tectonique

Le gagnant, Kheswar Jumnoodoo.

Il danse comme il respire. À 23 ans, le gagnant du concours de danse de Radio Plus est un vrai passionné de danse. Kheswar Jumnoodoo est étudiant en comptabilité, mais à ses heures perdues, c’est dans la danse qu’il trouve refuge. C’est durant son adolescence que Kheswar découvre son amour pour la danse. « Personne ne dansait chez moi et j’ai appris tout seul en essayant de faire ce que je voyais à la télé. » À 13 ans, il se laisse prendre par la frénésie du tectonique. Une révélation pour lui.

Cet habitant de Upper Vale pratiquait la danse seul, puis il rejoint un groupe d’amis et décide de participer au concours Orange Street Dance en 2011. Son groupe décroche la deuxième place. « Cette compétition m’a conforté dans l’idée de faire de la danse. J’ai alors suivi des cours de danse pendant un an et j’y apprends toute la base et développe de nouveaux styles, comme le hip hop ou la danse africaine. »

Si Kheswar a choisi de danser, c’est avant tout pour ne pas sombrer dans la drogue, un fléau qui touche de nombreux jeunes de sa région. Outre la danse, le jeune homme fait de l’athlétisme. Aujourd’hui, il a des idées plein la tête, notamment celle de s’envoler pour la France et conquérir ce pays et se perfectionner dans la danse si l’occasion se présente.