Ralentissement des iPhones : Apple cède à la pression des consommateurs

Par Patrice Donzelot O commentaire
iphone.jpg

L’affaire a fait scandale partout dans le monde. On a appris récemment qu’Apple ralentissait volontairement les iPhones à travers des mises à jours. Si la marque à la pomme affirme qu’il s’agit d’une mesure de précaution pour protéger les batteries des smartphones, des associations de consommateurs estiment qu’il s’agit d’une pratique pour encourager l’achat de nouveaux iPhones.

Cette histoire a eu un tel retentissement que Tim Cook, directeur d’Apple, a annoncé qu’une prochaine mise à jour IOS permettra de désactiver le ralentissement automatique des performances des iPhones. La version bêta est prévue pour le début du mois de février 2018, et la version définitive au courant du mois de mars suivant.

À travers cette mise à jour, les utilisateurs seront également informés si leurs iPhones sont ralentis ou pas. Ils auront alors la possibilité d’annuler ce ralentissement. Néanmoins, dans une déclaration à la presse, Tim Cook encourage les clients à garder ce ralentissement afin de « ne pas trop tirer sur le smartphone et sa batterie ».

Toujours dans l’objectif d’éteindre la polémique, la nouvelle mise à jour contiendra un outil permettant de connaître l’état de la batterie. Le directeur d’Apple a également annoncé une baisse du tarif pour le remplacement des batteries à USD 29, soit RS 938,20.

Toujours face à la presse, Tim Cook a présenté ses excuses pour le ralentissement des iPhones. Il explique que le but était d’éviter des bugs et il a précisé que cette mesure a débuté il y a un an.