Rapport 2017 : les amendes représentent 69 % des revenus du Trésor

Par Ronnie Antoine O commentaire
amendes

Plus de deux-tiers des revenus du département du Trésor sont à mettre au compte des amendes et autres pénalités. La compensation aux employés représente 63 % des dépenses. Le nombre de paiements par chèques a baissé de 43 % d’une année à l’autre.

Pour l’année financière 2016-2017, le département du Trésor a fait entrer Rs 20,7 millions dans les caisses de l’État. La majorité, soit 69 % au total, provient des amendes et autres pénalités infligées. C’est ce que révèle le dernier rapport annuel du département du Trésor vers la fin de 2017. Outre les sources de revenu et les dépenses de ce département, certaines avancées, comme l’augmentation de paiements faits de manière électronique, sont aussi relevées dans le rapport.
Les amendes, pénalités et autres saisies ont rapporté Rs 14,3 millions dans les caisses de ce département. Le deuxième élément qui a le plus rapporté est la vente des réserves avec Rs 5,1 millions qui représentent 25 % du total. Suivent ensuite la vente de biens et services divers (Rs 0,7 million ou 3 %), les compensations pour les véhicules d’état (Rs 0,4 million ou 2 %) et le remboursement des contributions aux pensions (Rs 0,2 million ou 1 %).

Dépenses

Les items les plus importants sont aussi ceux qui ont connu une hausse par rapport à l’année précédente. Les amendes en 2015-2016 n’étaient que de Rs 12 millions, comparées aux Rs 14,3 millions de l’année suivante. La vente des réserves était de Rs 3,9 million contre les Rs 5,1 millions et la vente de produits et services divers n’était que de Rs 0,2 million, contre Rs 0,7 million. Les seules baisses sont à attribuer aux compensations pour les véhicules de l’État qui avaient rapporté Rs 0,9 million, contre les Rs 0,4 million actuels et les remboursements des contributions aux pensions, qui avaient rapporté Rs 0,4 million, contre Rs 0,2 million.

Concernant les dépenses, on constate également qu’un nombre restreint d’items engloutissent la plus grosse part. La compensation aux employés représente Rs 73,4 millions, soit 63 % des dépenses totales, alors que l’item biens et services représente Rs 38,4 millions, soit 33 %. Suivent ensuite l’acquisition d’actifs non-financiers avec Rs 3,9 millions (3 %) et les subventions avec Rs 0,9 million (1 %).

Une autre avancée qui est mentionnée dans le rapport est le mode de paiement. À ce niveau, la Trésorerie a dépassé les attentes. En 2016-2017, le nombre de chèques émis au nom de la Trésorerie est descendu à 20 685, comparé aux 36 682 de l’année précédente. La réduction est de 43 %, alors que l’objectif fixé était d’un minimum de 20 %.