Réclamation de dommages : un aide-chauffeur obtient Rs 200000

Par Kursley Thanay O commentaire
La Cour suprême

Un ancien employé de la compagnie Sinolink Ltd a obtenu gain de cause, mercredi, devant la Cour suprême. L’homme avait intenté un procès à son ancien employeur et la compagnie d’assurances, Mauritius Union Assurance Co Ltd, leur réclamant des dommages suite à un accident de la route survenu en 2005. Il leur réclamait conjointement Rs 800 000. Toutefois, la Cour suprême a ordonné à la compagnie d’assurances uniquement de lui verser Rs 200 000.

Le procès fait suite à un accident de la route à Les Mariannes, Montagne-Longue, le 17 novembre 2005. L’ancien employé voyageait dans le caisson du camion qui appartenait à Sinolink Ltd. Il travaillait alors comme aide-chauffeur. Son supérieur lui avait demandé d’aller livrer un meuble chez un client dans ce village du Nord. Mais le camion s’est renversé et le plaignant a été blessé. Le véhicule était assuré auprès de la Mauritius Union Assurance Co Ltd.

Il ressort que le conducteur du camion a été reconnu coupable d’avoir causé involontairement des blessures au plaignant lors  de cet accident. Quant aux défendeurs (Sinolink Ltd et Mauritius Union Assurance Co Ltd), ils ont nié toute responsabilité dans cette affaire.