Reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël : «La décision de Donald Trump est une provocation»

Par DEFIMEDIA.INFO . O commentaire
Jérusalem

La décision de Donald Trump, locataire de la Maison Blanche, de reconnaître Jérusalem comme la capitale d’Israël inquiète le monde. De la Palestine au Vatican, en passant par l’Iran et la Chine, des voix s’élèvent pour condamner cette décision « provocatrice et dangereuse » qui risque d’entraîner le Moyen-Orient dans une escalade de tensions. À Maurice, nos dirigeants politiques partagent les appréhensions de la communauté internationale. Ils qualifient la décision de Trump de provocation.

Ivan Collendavelloo : «Je considère cela comme une grosse provocation»

« Je réagis en mon nom personnel, tout en laissant le soin au ministre des Affaires étrangères de mieux préciser la position de Maurice. Je considère cela comme une grosse provocation. Monsieur Trump va en guerre, sachant qu’il ne peut rien faire contre la Corée du Nord. Maintenant, il va chercher la guerre avec ce pauvre peuple palestinien qui a tant souffert. J’espère que le reste du corps diplomatique ne suivra pas son exemple et j’espère aussi que cette décision sera très vite oubliée. »

Affaires étrangères : «C’est un sujet sensible qui mérite réflexion»

« C’est un sujet sensible qui mérite réflexion, avant une quelconque déclaration. » C’est ce qu’indique le ministère des Affaires étrangères à travers son service de communication.

Xavier-Luc Duval, leader de l’opposition : «J’espère que Trump reviendra à la raison»

« J’ai eu l’occasion de me rendre à Jérusalem et Bethléem. J’ai été témoin de la misère des Palestiniens. La décision de Donald Trump va davantage exacerber le conflit israélo-palestinien. J’espère que le président américain va revenir à la raison. »

Paul Bérenger : «Un moment dramatique»

Paul Bérenger, leader du Mouvement militant mauricien, a affirmé qu’il réagirait plus tard lorsqu’il aura pris connaissance de la déclaration formelle de Donald Trump. « C’est un moment dramatique, mais je préfère écouter le Président Trump avant de réagir de vive voix .»

Shakeel Mohamed : «La décision de Donald Trump n’est pas innocente»

Le chef de file du Parti travailliste (PTr) au parlement, Shakeel Mohamed, souligne que le président des États-Unis a pris à contre-pied ses propres experts. « Il a fauté. Au lieu de ramener un équilibre en ce qui concerne la situation de conflit, il va créer encore plus de tensions. La décision de Donald Trump n’est pas innocente. C’est clair qu’il y a du business derrière cette décision. Tout a été calculé. »

Vishnu Lutchmeenaraidoo : «Pas pour le moment»

Le ministre des Affaires étrangères, Vishnu Lutchmeenaraidoo, n’a pas voulu faire de commentaires « pour le moment ». Il le fera en temps et lieu, nous a-t-il
dit.