Rencontre avec Sanjeda Rumajogee, Miss India Worldwide Mauritius

Par Thierry Léon O commentaire
Sanjeda Rumajogee

Née à Maurice, Sanjeda Rumajogee a grandi en Italie. Le 1er juillet, la jeune femme de 23 ans a été élue la Miss India Worldwide Mauritius. Elle est aussi diplômée en sociologie de l’université de Maurice.

...plus jeune.
J’aurais tout fait pour développer mon assurance. C’est très important d’avoir confiance en soi pour réaliser ses rêves. C’est ainsi qu’à 17 ans, j’ai choisi de quitter l’Italie pour venir vivre à Maurice. 

...une autre Miss.
Je pense que ce serait Miss Eco Mauritius, parce que la cause écologique m’intéresse beaucoup. De plus, cela me permettrait d’aider à la protection de l’environnement de mon pays.

...Un homme connu.
Je serais Sri Sathya Sai Baba. Ses enseignements m’aident beaucoup dans ma vie quotidienne. Il a aussi renforcé ma spiritualité.

...Un accessoire pour homme.
Une chaîne, parce qu’elle évoque un souvenir. Et j’aurais bien voulu être ce souvenir. 

...Premier ministre.
J’aurais accordé plus de considération aux enfants qui sont dans le besoin, notamment les orphelins. Je leur donnerais plus de facilités pour qu’ils puissent avoir de meilleures chances de réussite.  

...Une mesure gouvernementale.
J’aurais fait respecter les lois qui protègent les femmes.

...Dieu.
J’aurais protégé les enfants contre tous les méfaits de ce monde.

...Une destination.
J’aurais aimé visiter l’Angleterre avec mes parents et mon petit frère.

...La machine à remonter le temps.
J’aurais aimé revivre mon enfance pour me blottir dans les bras de ma mère et pour passer plus de temps avec mon père.

...Une bouteille à la mer.
Mon message serait : « Crois en toi-même, parce que personne d’autre ne peut le faire à ta place. »

...Un animal domes-tique.
Un petit chat. Je n’ai jamais eu de chaton, mais j’aimerais bien en avoir un, parce que je partage beaucoup de traits de caractère avec eux.  

...Un génie de la lampe.
Je ne crois pas dans la chance. Je crois plutôt dans le travail. Je ne choisis jamais la voie de la facilité. Donc, le génie peut garder ses vœux. 

...Une date.
Le 28 janvier 2017. Cette date a changé ma vie.

...Un complexe.
Avant, mon poids me complexait. Mais avec le temps, j’ai appris à m’aimer comme je suis.

...Un phénomène naturel.
J’aime la pluie, parce qu’elle m’apporte de la sérénité.

...Un péché mignon.
Le chocolat. N’importe quel type.

...Un mot.
Respect. Rien de sert d’avoir fait des études avancées, rien de sert d’être belle, si on ne respecte pas son prochain.

...Une série télévisée.
Dr House. J’aime bien la complexité des cas et aussi la façon dont ce drôle de médecin résout les problèmes de santé de ses patients.

...Une histoire d’amour.
La belle et la bête. C’est un amour sans barrière physique.

...Un sobriquet.
Jed. C’est un sobriquet que j’aime bien. C’est le diminutif de mon prénom. Et puis, c’est beaucoup plus facile à retenir.

...le dernier repas avant mon exécution.
Pasta Carbonara, que prepare ma mère.