Sada Rajiah fait son cinéma

Par Rajmeela Seetamonee O commentaire
Sada Rajiah

La cinématographie n’a plus de secret pour Sada Rajiah, qui est comédien, réalisateur et scénariste. Il compte déjà onze films à son actif et un autre est actuellement en tournage. Il a reçu plusieurs récompenses.

Sada Rajiah a mis fin à sa scolarité en Standard VI. À l’âge de 4 ans, il se consacre au théâtre de rue, qu’il découvre grâce à feu le frère Julien Lourdes. En 1996, il se tourne vers le directeur de la Mauritius Film Developement Corporation (MFDC) pour discuter de son premier projet cinématographique.

« Le directeur m’a mis à la porte. Il m’a dit que je n’étais pas éduqué et que, de ce fait, je ne pourrais pas faire de films. Je ne me suis pas laissé décourager. J’ai continué à me battre et aujourd’hui, je récolte les doux fruits de mon dur labeur », confie-t-il.

Sada Rajiah est en compagnie de son collègue Désiré Prévost pour le lancement de leur film ‘The Cost’, en août 2016. Ce film met l’accent sur l’importance d’une mère.
Sada Rajiah reçoit un chèque de Rs 20 000 pour le film de science-fiction ‘Boombastik’, lors d’une compétition organisée par Emtel et Radio Plus en 2010. C’était la première récompense de sa carrière.
Stephan Toussaint, ministre de la Jeunesse et des Sports, remet le deuxième prix du public à Sada Rajiah et à Désiré Prévost. C’était en 2016, dans le cadre de la première édition du 7-day Challenge, organisé par la Mauritius Film Development Corporation (MFDC). Son film est récompensé et il reçoit aussi le premier prix du jury.
Sada Rajiah reçoit le premier prix du jury des mains du ministre mentor, sir Anerood Jugnauth, en présence de l’ex-président de la MFDC, Dick Ng Sui Wa.
Sada Rajiah remercie son équipe sous le regard de l’ex-ministre du Tourisme, Xavier-Luc Duval. Il a remporté le premier prix du concours de courts-métrages en Kreol, soit un chèque de Rs 50 000, lors de la 11e édition du Festival internasional Kreol en 2016. Le film est intitulé ‘Zanfant des ziles’. 
‘Think before you act’ remporte le premier prix, lors de la deuxième édition du 7-day Challenge, concours de la MFDC, organisée en 2017. Sada Rajiah et sa fille de six ans sont en compagnie de sir Anerood Jugnauth et Vikram Jootun, directeur de la MFDC.