Soupe prête à l’emploi : la facilité au prix fort

Par Le Défi Quotidien O commentaire

Pendant que la soupe « faite maison » perdure, les soupes « prêtes-à -l’emploi »  occupent une place de plus en plus importante sur les rayons des supermarchés. Les consommateurs mauriciens pas trop friands des soupes, changeraient-ils leur comportement ? La présence de nombreuses marques sur les rayons pourraient être une indication d’une nouvelle tendance. Quoi qu’il en soit, la consommation de la soupe permet de consommer plus de légumes et donc de bénéficier des apports en nutriments.

Les soupes toutes prêtes ont l’avantage d’être pratiques. Pas de légumes à éplucher, pas de temps de cuisson : en quelques minutes, voire en quelques secondes pour les instantanées, on a sur la table une assiette fumante. Cependant, l’offre est limitée aux liquides en litre et aux déshydratées. Néanmoins, la soupe maison garde un avantage économique.

Marques Indications Volume Prix (Rs)
Les liquides
Belle France Velouté de légumes 2x30 cl 85,00
Liebig Velouté de légumes verts 1L 105,00
Liebig Velouté de tomate 1L 105,00
Liebig Velouté de tomate 2x35 cl 115,00
Monoprix Velouté de 1 L 47,80
Poivron 2x25 cl 65,00 250,00
Saint Eloi Velouté de carotte 1L 79,00
Saint Eloi Velouté de tomates 2x30 cl 79,00
Saint Eloi Velouté de carotte 1L 79,00
Saint Eloi Mouliné 9 légumes 80 g 39,00
Les déshydratés
Bouton d’or - 58 g 39,00
Knorr Weighless 4x11 g 74,50
Knorr - 4x20 g 69,50
Knorr Chicken noodles 52 g 24,90
Knorr Légumes 64 g 24,90
Maggie Velouté aux oignons 67 g 39,00
Maggie Velouté aux poivrons 63 g 39,00
Maggie Jardinière 75 g 39,00
St Eloi Tomates 72 g 29,00

La soupe permet de consommer des légumes qui apportent des fibres, des minéraux et des vitamines. L’eau, ajoutée ou provenant des légumes, est essentielle, car elle procure un sentiment de satiété. 

Quatre types de soupes « prêtes-à-l’emploi » occupent le marché : les veloutés, les moulinés, les déshydratés et les liquides en boîtes de conserve. Le velouté est une soupe liée, de consistance onctueuse. Le mouliné se distingue des veloutés par la présence de petits morceaux de légumes. Plus connus, puisqu’elles sont sur le marché depuis longtemps, les déshydratés sont à préparer en ajoutant de l’eau.

Quatre variétés de veloutés occupent les rayons, légumes, poireaux, tomates et carottes. Elles sont vendues en logement d’un litre, pour la plupart. Une seule marque de mouliné était disponible, lors du présent relevé.

Quant aux déshydratés, il existe toute une gamme importée principalement d’Afrique du Sud. Ils sont vendus en sachet de 52 g à 75 g.