02 September 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Patrice Donzelot

Patrice Donzelot

Les empreintes digitales de 947 000 citoyens ont été détruites comme l’avait annoncé le gouvernement. Leurs photos et leurs noms restent toutefois dans la base de données.
« Ce sera une rentrée parlementaire différente pour moi, car j’ai démissionné comme ministre », a lancé lundi 31 août le leader du MSM Pravind Jugnauth, alors que l’Assemblée nationale rouvre ses portes ce mardi 1er septembre.
Le déploiement du réseau de fibre optique par Bharat Telecom progresse et à partir de mardi 1er septembre ses services seront disponibles dans le sud de l’île Maurice, annonce lundi 31 août le fournisseur d’accès à internet dans un communiqué.
Le ministre de la Technologie, de l’Information et de la Communication Roshi Bhadain annonce en conférence de presse lundi après-midi 31 août la destruction de 981 000 empreintes digitales.
Les professionnels du secteur des Tic et de la BPO réclamaient une baisse des prix de Mauritius Telecom depuis longtemps. C’est chose faite, aujourd’hui. Les tarifs de leurs connexions à Internet chez MT baisse jusqu’à 77 %.
La Competition Commission of Mauritius a initié une enquête pour établir si les tarifs des appels vers d’autres opérateurs ne nuisent pas à la concurrence. Les conclusions sont attendues en octobre 2016. Est-ce que les Mauriciens paient certains de leurs appels trop cher ?
Est-ce que les Mauriciens paient certains de leurs appels trop chers ? C’est la question à laquelle la Competition Commission of Mauritius (CCM) va tenter de répondre à travers une enquête. Selon un communiqué de presse émis par la CCM, cette enquête porte sur les tarifs des appels vers d’autres réseaux (‘off network calls’) de deux compagnies locales de téléphonie mobile.
C’est l’une des mesures phares du discours du Premier ministre dans la vision économique 2015-2030. Le Joint Public-Private Sector Steering Committee est sur le point d’être finalisé. Sa composition sera annoncée dans les prochains jours.
Les premières répercussions de la crise boursière internationale se font ressentir à Maurice. En effet, en deux jours, l’indice SEMDEX a reculé de près de 1 %. Il pourrait s’agir des conséquences directes de la chute de l’indice de la Bourse de Shanghai. Pour rappel, les marchés chinois sont en chute depuis lundi.
Le Premier ministre a annoncé, samedi, une série de mesures dans sa vision économique 2015-2030 visant à développer le secteur des TIC. L’occasion de faire le point sur la situation actuelle.
Page 1 of 144