28 April 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Christina Vilbrin-Le Bon

Christina Vilbrin-Le Bon

Ces dernières semaines, on a enregistré une hausse des absences en raison notamment des vacances scolaires ou de la conjonctivite et de la gastro-entérite. Au niveau de la Mauritius Employers Federation, on initiera sous peu une étude nationale pour dégager des stratégies en vue de mieux gérer les absences au travail. En attendant les conclusions de cette enquête, voici les dernières tendances notées sur le sujet. 
Depuis l’éclatement des affaires, il est beaucoup question de compte « maquillé ». Une entreprise peut-elle à travers des pratiques comptables embellir ses états financiers ? Est-ce une pratique courante ? Qui sont à blâmer ? Parole aux experts. 
La croissance économique du pays sera-t-elle supérieure cette année comparativement à 2014 ? Oui, estiment plusieurs observateurs. Toutefois, certains craignent que la baisse de l’investissement et l’affaire BAI ne viennent changer la donne.
C’est en sa qualité de Managing Director de GFA Insurance et vice-président de l’Association des assureurs, mais également en tant qu’assuré du Super Cash Back Gold qu’Abdel Ruhomutally commente l’affaire BAI. Selon lui, ce plan est tout ce qu’il y a de plus légal et c’est sa gestion qui doit être mise à l’index.
Saturday, 18 April 2015 09:28

Affaire BAI : Les 7 dommages collatéraux

L’affaire BAI est celle de la chute d’un géant. Mais, ce n’est pas seulement les compagnies du groupe qui sont affectés par l’affaire, mais aussi ses employés, ses clients, ses fournisseurs, ses actionnaires. Comment ces derniers vivent-ils toute cette affaire ? Le point !
Beaucoup a été dit sur le Groupe BA Investment depuis que les dirigeants politiques ont dénoncé « un Ponzi Scheme d’une vaste proportion qui dépasserait les Rs 25 milliards ». Jusqu’ici, il n’y a eu qu’un seul son de cloche. Dans un document remis à la presse vendredi, le Groupe BA Investment vient mettre les points sur les ‘i’. Il réfute, point par point et preuves à l’appui, les allégations qu’il juge « dénuées de tout fondement » faites à son encontre. En voilà les grandes lignes.
Les avis sont mitigés dans le monde des affaires depuis l’éclatement de l’affaire BAI. Si pour certains, cette affaire causera du tort à l’économie, pour d’autres, les répercussions peuvent être positives.
L’affaire BAI-Bramer pourrait causer du tort au secteur financier mauricien et impacter sur les transactions en Bourse, appréhende Imrith Ramtohul. Le Senior Investment Consultant chez Aon Hewitt livre son avis sur toute l’affaire.
La roupie a perdu 20 % de sa valeur face au dollar depuis janvier 2014. Ce raffermissement du billet vert n’est pas sans effet, selon les observateurs. Qui sont les plus touchés ? Le point. 
L’affaire Whitedot, les scandales de Ponzi Scheme et, tout récemment, la polémique autour du Super Cash Back Gold de la BAI. Toutes ces affaires impliquent des Mauriciens qui ont investi leurs économies avec la perspective de toucher des rendements alléchants. Qu’est-ce qui les incite à se tourner vers ces types de plan ? Explications. 
Page 1 of 161