Surpris en pleins ébats : le fils du DCP Seerungen en liberté conditionnelle

Par Irfaad Olitte O commentaire
tribunal de Rose-Hill

Saven Seerungen, fils du Deputy Commissioner of Police Seerungen, a fourni une caution de Rs 5 000 et signé un engagement de dette de Rs 50 000 au tribunal de Rose-Hill mercredi.

Une charge provisoire de ‘gross indecency act in public’ a été retenue contre lui. Saven Seerungen avait été surpris en pleins ébats dans la BMW officielle de son père vers une heure dimanche matin. Il était en compagnie d’une prostituée quand une patrouille policière les a surpris.

Tous deux ont été conduits  au poste de police de Beau-Bassin. Saven Seerungen et la fille de joie ont été par la suite autorisés à rentrer chez eux. Mais mardi, Saven Seerungen a été provisoirement inculpé. La prostituée court toujours. La police est à sa recherche.

Saven Seerungen est connu de la police pour des délits de mœurs. En mai 2016, alors qu’il était en quête de filles de joie aux abords d’un restaurant à Rose-Hill, il avait été attaqué par une prostituée et son souteneur. Il se trouvait à bord d’une voiture de la police, les travailleurs du sexe avaient volé le véhicule.

Cette affaire avait poussé le DCP Tangavel Seerungen à prendre un congé forcé. Il lui était reproché d’avoir entravé cette enquête policière. Il a par la suite réintégré son poste après qu’il a été blanchi par l’enquête menée par la magistrate Kesnaytee Bissoonauth.

Un an plus tard, un nouveau scandale impliquant son fils avec, pour toile de fond, la prostitution éclate de nouveau lors du réveillon de Noël.