The Tree : un long-métrage 100 % mauricien

Par Rajmeela Seetamonee O commentaire
Roshan Bhoojedhur et Tiger Niz

La cinématographie prend de l’essor à Maurice. De nombreux talents locaux proposent des projets novateurs. Roshan Bhoojedhur, 32 ans, concrétise un de ses rêves les plus chers. Ce « salesman » réalise actuellement son premier long-métrage : « The Tree ».

Le tournage a démarré au début de janvier dans le village Isidore Rose, à Flacq, et devrait prendre fin mi-février. « The Tree est un film d’horreur. J’ai écrit ce scénario, tout comme une dizaine d’autres, il y a dix ans. Mais faute de temps et de financement, je n’ai pas pu le réaliser plus tôt. Je voulais me lancer sur le plan international. Puis, je me suis dit que je devais faire mes preuves à Maurice d’abord. Le projet coûte un peu plus de Rs 3 millions et le financement tarde à entrer. Malgré cela, l’équipe travaille pour que le projet voie le jour », confie Roshan Bhoojedhur.

Le projet coûte un peu plus de Rs 3 millions et le financement tarde à entrer. Malgré cela, l’équipe travaille pour que le projet voie le jour»

The Tree a été approuvé par le Board of Investment (BoI) et va bénéficier du Film Rebate Scheme (FRS) une fois le tournage bouclé. Le film, selon son réalisateur et scénariste, est axé autour d’une maison et d’un arbre hantés.

« Deux jeunes architectes sont approchés par le propriétaire d’une maison pour rénover sa demeure. Mais il les interdit d’avoir accès à sa cour, où se trouve un arbre. L’un des architectes, le personnage que j’interprète, va être possédé par un esprit. Il va même tenter de tuer son ami », raconte Roshan Bhoojedhur.

Beaucoup de personnes, même des Indiens, disent que je ressemble à Tiger Shroff. Cela me rend heureux, mais je n’ai jamais imaginé que je jouerais un jour dans un film. Roshan m’a approché et le scénario m’a plu»

Le film compte une douzaine d’acteurs mauriciens. Il sera d’une durée d’une heure et demie. Les effets spéciaux seront réalisés par Ajmal Bhoyroo.

L’autre architecte sera interprété par Tiger Niz, de son vrai nom Nizal Kadell. Âgé de 24 ans, ce réparateur de téléphone portable avait fait le buzz le 4 février 2017 sur le site www.defimedia.info. Cela, en raison de sa ressemblance frappante avec l’acteur indien Tiger Shroff, le fils de Jacky Shroff. La nouvelle a d’abord été traitée par le site indien Bollywood Bubble.

« Beaucoup de personnes, même des Indiens, disent que je ressemble à Tiger Shroff. Cela me rend heureux, mais je n’ai jamais imaginé que je jouerais un jour dans un film. Roshan m’a approché et le scénario m’a plu. Je veux maintenant tenter l’aventure cinématographique », dit Tiger Niz.

L’affiche du film d’horreur The Tree.