Vol à main armée : trois ans de prison à deux hommes et une femme

Par DEFIMEDIA.INFO . O commentaire
cour intermédiaire

Pour vol à main armée, Mohammad Nazeem Emambacus et Muhammad Ajoob Roze ont chacun été condamnés à trois ans de servitude pénale par la cour intermédiaire. Pour complicité, la même peine a été infligée à Sharon Christina Jackson. Elle a également écopé d’une amende de Rs 15 000 pour avoir fait usage de la carte bancaire volée de la victime, un habitant de Plaine-des-Papayes de 21 ans.

Mohammad Nazeem Emambacus (36 ans) et Muhammad Ajoob Roze (25 ans) répondaient d’une accusation de vol à main armée. Quant à Sharon Christina Jackson (30 ans), elle était poursuivie pour complicité et usage de la carte bancaire de la victime. Le délit a été commis, le 12 avril 2017, à Plaine-des-Papayes. Les trois accusés ont plaidé coupables lors du procès. Ils avaient fait des aveux dans leurs dépositions produites et lues devant la cour. Ils avaient planifié leur forfait, selon eux. Mohammad Nazeem Emambacus et Muhammad Ajoob Roze ont pénétré par effraction au domicile de la victime alors que Sharon Christina Jackson faisait le guet à l’extérieur.

«Circonstances atténuantes»

Les deux premiers accusés s’en sont ensuite pris à la victime en usant de violence. Ils l’ont ligotée et bâillonnée avant d’emporter ses deux cellulaires, un portefeuille et une carte bancaire. Après leur forfait, ils ont remis la carte bancaire à Sharon Christina Jackson, qui a tenté d’effectuer un retrait à un guichet automatique. Mais après trois tentatives, la carte a été retenue par le guichet automatique.

Au cours de leur procès, les trois accusés ont présenté des excuses à la cour. À l’énoncé de la sentence, la magistrate Darshana Gayan dit avoir pris en considération les circonstances atténuantes de cette affaire. Elle note que les trois  accusés ont chacun un casier judiciaire. Pour ces motifs, elle estime qu’une peine d’emprisonnement est justifiée dans ce cas. Les trois accusés ont chacun écopé de trois ans de prison. Sharon Christina Jackson devra également s’acquitter d’une amende de Rs 15 000.